Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SCHNEIDER EL

71.50 EUR
-0.17% 
indice de référenceCAC 40

FR0000121972 SU

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    71.68

  • clôture veille

    71.62

  • + haut

    72.16

  • + bas

    71.46

  • volume

    318 790

  • valorisation

    41 395 MEUR

  • capital échangé

    0.06%

  • dernier échange

    19.07.18 / 12:45:18

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    69.36

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    73.64

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur SCHNEIDER EL

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter SCHNEIDER EL à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SCHNEIDER EL à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Schneider reste prudent malgré un bon début d'année

Reuters20/04/2017 à 09:27

SCHNEIDER RESTE PRUDENT MALGRÉ UN BON DÉBUT D'ANNÉE

PARIS (Reuters) - Schneider Electric a maintenu ses objectifs annuels en raison des incertitudes politiques et macroéconomiques qui planent toujours sur l'année malgré une solide croissance organique de 3,1% de ses ventes au premier trimestre, dans le haut de la fourchette visée pour 2017.

Le spécialiste des équipements basse et moyenne tension a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 5,840 milliards d'euros (+4,5% en données publiées), légèrement supérieur au consensus réalisé par Inquiry Financial pour Thomson Reuters (5,77 milliards).

A 09h22 le titre progressait de 2,57% à 69,75 euros, affichant ainsi une des plus fortes hausses de l'indice CAC 40 (+0,51%), après avoir touché en tout début de séance un nouveau plus haut de l'année (70,26 euros).

"Schneider a commencé l'exercice sur une note étonnamment bonne. La principale question reste de savoir si ce bon démarrage peut être maintenu sur fond de baisse progressive de l'effet restockage", commente Jefferies dans une note.

Il souligne que la croissance enregistrée dans l'activité "Industry" (automatismes industriels) est, à +5,3%, la plus vigoureuse depuis trois ans.

En dépit d'un début d'année solide dans toutes les grandes régions, notamment en Chine, en Russie et en Inde, et dans tous les secteurs d'activité à l'exception de la moyenne tension, Schneider juge prématuré de modifier son objectif d'une croissance organique de 1% à 3% hors infrastructure (+4,4% au premier trimestre) sur l'ensemble de 2017.

"Cette fourchette a vocation à intégrer un certain nombre de scénarios", a expliqué au téléphone à Reuters Emmanuel Babeau, directeur financier du groupe. "Il y a beaucoup d'incertitudes, politiques en Europe, géopolitiques, ou liées à l'ampleur de l'accélération de la construction en Chine car les autorités (craignent) la création d'un phénomène de bulle. Beaucoup de paramètres peuvent bouger et jouer plus défavorablement."

La principale inconnue politique actuelle est l'issue du premier tour de l'élection présidentielle française, dimanche, qui s'annonce très serré.

Schneider, qui souligne que l'impact positif des jours ouvrés (+1,5% environ au premier trimestre) s'inversera au deuxième trimestre, a également maintenu son objectif d'une amélioration de la sa marge d'Ebita ajusté comprise entre +20 et +50 points de base en 2017.

Le groupe, qui compte finaliser au deuxième trimestre la cession de sa filiale de données agricoles Telvent DTN, attend toujours également un impact devises positif à hauteur de 400 millions d'euros sur le chiffre d'affaires de l'année, et un effet quasi neutre sur la marge. Il prévoit également une forte hausse, d'environ 200 millions d'euros, des coûts des matières premières, qu'il compte atténuer grâce à des hausses de prix, une plus grande sélectivité dans le choix de ses projets et une forte attention au contrôle des coûts.

(Gilles Guillaume, avec Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

-0.17%

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.7 -0.30%
17.24 -2.05%
2.95 +0.34%
14.095 -0.46%
85.06 -0.51%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.