Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sceptique, Wall Street surveillera les résultats et la Fed

Reuters22/04/2012 à 23:57

Sceptique, Wall Street surveillera les résultats et la Fed

par Rodrigo Campos et Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Après un premier trimestre solide, Wall Street montre des signes de fébrilité.

Le bond des rendements obligataires a remis la crise européenne de la dette au premier plan, les indicateurs économiques américains signalent une croissance régulière mais peu vigoureuse, et les actions ont effacé une partie des gains qui avaient poussé les indices à des plus hauts de près de quatre ans.

Les marchés d'actions ont retrouvé un peu de leur élan la semaine dernière, à la faveur des résultats solides de plusieurs grands noms de la cote, et les investisseurs attendent à présent de voir si les sociétés américaines ont encore d'autres bonnes surprises en magasin.

Près de 180 sociétés du S&P 500 vont publier leurs résultats dans la semaine à venir. Alors que le marché entre dans une saison traditionnellement faible, les investisseurs auront besoin de chiffres solides pour tempérer l'impression qu'il n'a plus de marge de progression.

Plusieurs géants de l'économie américaine publient leurs résultats cette semaine, notamment Apple, qui publiera ses comptes mardi après la clôture.

Le premier groupe américain par sa capitalisation boursière a habitué les investisseurs à des trimestres exceptionnels et beaucoup estiment que son envolée depuis le début de l'année a nourri des attentes irréalistes. Le titre a perdu plus de 4% pendant deux semaines d'affilée, ce qui ne s'était pas produit depuis décembre 2008.

SANS CONVICTION

Les craintes persistent au sujet de l'Europe, où les rendements des obligations d'Etat continuent de grimper à des niveaux inquiétants, et les investisseurs se montrent de plus en plus sceptiques face à la hausse de près de 30% affichée par le S&P depuis son creux d'octobre.

Une tendance aux achats à bon compte s'est récemment tassée, signe que les investisseurs pourraient être prêts à capituler dans un marché qui s'essouffle.

"Nous ne voyons pas le genre d'achat qui permettrait au marché de freiner son retrait", commente Joseph Greco, directeur général de Meridian Equity Partners à New York. "Il n'y a pas de conviction dans les achats."

Les analystes graphiques commencent à parier que le S&P 500 s'apprête à rééditer sa performance de 2010 et 2011, lorsqu'un pic d'avril a débouché sur un repli au milieu de l'année.

Le rally boursier du début 2011 s'était évanoui après le séisme et le tsunami ayant frappé le Japon, troisième économie mondiale. Après une forte baisse déclenchée par l'abaissement de la note souveraine des Etats-Unis, le S&P avait ensuite progressé pour finalement clore l'année quasi inchangé.

A ce jour, 23% des sociétés du S&P 500 ont publié leurs résultats. Plus de 80% d'entre elles ont dépassé les attentes de Wall Street. La croissance des bénéfices sur le trimestre atteint 6,2%, d'après des données Thomson Reuters.

Outre une rafale de résultats, la semaine sera marquée par la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui démarre mardi.

L'amélioration progressive du marché de l'emploi et la croissance plutôt soutenue du début d'année ont amélioré les perspectives économiques des Etats-Unis et réduit les chances de voir la Fed prendre de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif, montre une enquête Reuters menée la semaine dernière.

Alors que l'économie américaine se redresse mais reste fragile, le communiqué de la Fed, qui doit être publié mercredi, sera surveillé de près par les investisseurs.

"Quand vous avez un marché dominé par ce que font et disent les banquiers centraux, il est risqué d'être en dehors", note Quincy Krosby, stratège actions pour Prudential Financial.

"Personne ne veut se réveiller en apprenant qu'il y a eu un mouvement important."

Natalie Huet pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

28.3 -1.38%
CGG
2.112 -2.85%
EDF
11.495 -4.21%
4.975 -0.50%
1.964 -1.31%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.