1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Save The Children UK s'excuse pour le comportement passé d'un dirigeant

Reuters21/02/2018 à 12:51
    LONDRES, 21 février (Reuters) - La branche britannique de 
l'ONG Save The Children a présenté mercredi ses excuses pour le 
comportement passé inapproprié de son ancien directeur général 
Justin Forsyth à l'égard de plusieurs femmes.  
    Cette initiative intervient en plein débat provoqué par les 
accusations de comportements sexuels déplacés visant des membres 
de l'ONG Oxfam, dont le financement a été suspendu par le 
gouvernement britannique et l'Union européenne.  
    Trois plaintes ont été déposées en 2011 et 2015 à l'encontre 
de Forsyth lorsque celui-ci dirigeait l'organisation caritative. 
L'examen de ces plaintes avait débouché sur des "excuses sans 
réserves" auprès des femmes concernées, mais Save The Children 
UK a estimé que les procédures n'avaient pas toutes été 
respectées à l'époque.  
    Kevin Watkins, l'actuel directeur général de Save The 
Children UK, a annoncé le lancement d'un "examen approfondi de 
la culture organisationnelle" de l'ONG.  
    Justin Forsyth, qui est aujourd'hui directeur général 
adjoint de l'Unicef, a déclaré à la BCC que ses excuses pour des 
"conversations inappropriées et indélicates avec des collègues" 
avaient été acceptées. Il a dit penser que "la question était 
close depuis des années".  
    Save The Children a annoncé ce week-end la démission de 
Brendan Cox, l'époux de Jo Cox, une députée travailliste 
assassinée en 2016 par un extrémiste de droite, à la suite 
d'accusations d'inconduite sexuelle.  
    Brendan Cox, qui travaillait pour l'ONG, a présenté ses 
excuses et renoncé à toutes ses fonctions publiques, notamment 
la direction d'une fondation visant à honorer la mémoire de son 
ancienne épouse.   
 
 (Alistair Smout 
Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer