1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Sapin pas inquiet pour les autres banques après l'affaire BNP

Reuters06/07/2014 à 13:57

SAPIN PAS INQUIET POUR LES AUTRES BANQUES APRÈS L'AFFAIRE BNP

AIX-EN-PROVENCE (Bouches-du-Rhône) (Reuters) - Le ministre français des Finances a assuré dimanche ne pas être inquiet pour les autres banques françaises, après les sanctions infligées à BNP Paribas aux Etats-Unis.

BNP Paribas a décidé de plaider coupable et accepté de payer une amende de 8,97 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros) dans le cadre du règlement d'un contentieux juridique lié à des violations des règles américaines d'embargo.

"Le risque est en train d'être plutôt perçu par d'autres très grandes banques européennes", a déclaré Michel Sapin, en marge des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

Prié de dire s'il était inquiet pour les établissements français, il a répondu "non".

Selon des sources américaines, Société générale, Crédit agricole et Deutsche Bank font l'objet d'investigations aux Etats-Unis pour violation présumée de sanctions économiques américaines.

Une source a précisé que le département de la Justice et d'autres organismes, dont le procureur de Manhattan, enquêtaient sur Société générale et Crédit agricole pour déterminer si ces banques avaient enfreint les sanctions imposées à des pays tels que l'Iran, Cuba et le Soudan.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Emmanuel Jarry)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5124785
    06 juillet14:24

    Son rôle est de maintenir la confiance et ce même si les banques étaient au bord du précipice....faut éviter toute ruade aux guichets.

    Signaler un abus

  • chnivet
    06 juillet13:01

    Il a raison de ne pas être inquiet . CA va prendre une amende , SG va prendre une amende . C'est comme le chômage , depuis 2 ans il baisse d’après lui .Il est à l'analyse économique ce que Julios Iglesias est à la chanson française . En clair il n'est pas inquiet pour lui . Et c'est ça qui compte .

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer