Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SAP AG O.N.

101.16EUR
-1.31% 
Ouverture théorique 0.00

DE0007164600 SAP

XETRA données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    102.50

  • + haut

    101.88

  • + bas

    99.94

  • volume

    1 798 771

  • valorisation

    124 275 MEUR

  • capital échangé

    0.15%

  • dernier échange

    19.06.18 / 16:33:31

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur SAP AG O.N.

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter SAP AG O.N. à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SAP AG O.N. à mes listes

    Fermer

SAP pourrait dépasser ses objectifs 2015 grâce au cloud

Reuters20/10/2015 à 11:37

(Actualisé avec précisions, IBM, cours de Bourse) par Harro Ten Wolde et Eric Auchard FRANCFORT, 20 octobre (Reuters) - SAP SAPG.DE a confirmé mardi ses solides résultats du troisième trimestre publiés une semaine plus tôt et indiqué qu'il pourrait dépasser ses objectifs 2015 au quatrième trimestre grâce à son activité d'informatique dématérialisée ("cloud") en plein essor. L'optimisme du groupe allemand, numéro un européen des logiciels, contraste avec les difficultés d'IBM IBM.N qui a annoncé lundi un recul plus fort qu'attendu de son chiffre d'affaires trimestriel et revu à la baisse ses objectifs de résultats pour l'ensemble de l'année. ID:nL8N12J4A9 SAP profite non seulement de la forte croissance de sa nouvelle division de "cloud" mais aussi de la bonne résistance de ses logiciels classiques dans un contexte d'incertitudes sur l'économie mondiale avec le ralentissement observé en Chine. La spécialisation du groupe allemand dans les logiciels d'entreprise et ses contrats de vente pluriannuels le mettent à l'abri des fluctuations conjoncturelles de court terme. "La raison pour laquelle nous n'avons pas relevé notre 'guidance' est parce qu'il s'agit d'un objectif annuel, or l'essentiel de l'exécution se fera au quatrième trimestre", a déclaré le président du directoire Bill McDermott. "On se sent bien, on a certainement une chance de le dépasser et c'est pour cela qu'il est fermement réitéré", a-t-il ajouté. SAP prévoit un bénéfice d'exploitation de l'ordre de 5,6-5,9 miliards d'euros cette année, soit un résultat au moins égal à celui de 5,6 milliards réalisé en 2014. Il vise également une hausse de 8 à 10% des revenus du cloud et des logiciels, hors impact des taux de change. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, ces derniers ont augmenté de 11% à 11,85 milliards d'euros. FORTE CROISSANCE EN FRANCE ET EN ALLEMAGNE Pour le troisième trimestre, SAP a confirmé une hausse de 19% de son bénéfice d'exploitation à 1,62 milliard d'euros, comme annoncé le 13 octobre. ID:nL8N12D04S Le groupe a fait état d'une forte croissance en Amérique du Nord et en Europe, notamment en France et en Allemagne, et a ajouté que la faiblesse de ses ventes en Chine et au Brésil avait été contre-balancée par de solides performances en Inde, en Corée du Sud et ailleurs en Amérique latine. IBM, le numéro un mondial des services informatiques, a fait état d'une baisse combinée de 30% de ses ventes au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine, du fait du ralentissement de la demande et du dollar fort. SAP a accru de neuf points de pourcentage sa marge brute dans le cloud, a déclaré le directeur financier Luka Mucic. Le dernier trimestre de l'année est traditionnellement le plus lucratif pour le groupe allemand, grâce au renouvellement de licences existantes, mais ce facteur pourrait s'avérer contraire cette année du fait du contexte économique incertain, ont récemment noté les analystes de Berenberg. Ceux de Morgan Stanley retiennent surtout que le groupe a battu le consensus au troisième trimestre (hors éléments exceptionnels) pour la première fois depuis six trimestres. L'action SAP, en repli de 0,15% à 66,05 euros à la Bourse de Francfort vers 9h30 GMT, fait du surplace mardi mais elle avait bien progressé la semaine dernière en réaction au résultat d'exploitation meilleur que prévu. (Véronique Tison pour le service français)

Valeurs associées

-1.31%
IBM
-0.36%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.