Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BCO SANT.CENTRAL

5.30 EUR
-4.90% 

ES0113900J37 BS

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5.28

  • clôture veille

    5.57

  • + haut

    5.30

  • + bas

    5.28

  • volume

    5 364

  • valorisation

    85 522 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    5.04.18 / 09:11:22

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    5.09

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    6.21

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur BCO SANT.CENTRAL

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter BCO SANT.CENTRAL à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BCO SANT.CENTRAL à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Santander et Bankia donnés favoris pour sauver Banco Popular

Reuters19/05/2017 à 16:31

SANTANDER ET BANKIA DONNÉS FAVORIS POUR SAUVER BANCO POPULAR

par Andrés González et Jesús Aguado

MADRID (Reuters) - Santander, première banque d'Espagne, et Bankia, contrôlée par l'Etat, apparaissent comme les candidats potentiels les plus probables au sauvetage de leur concurrente en difficulté Banco Popular, a-t-on appris de plusieurs sources proches des discussions en cours, même si la conclusion d'un accord est loin d'être assurée.

Popular, dont l'action gagnait près de 9% vendredi à la Bourse de Madrid sur fond de spéculations sur son avenir, doit trouver rapidement un partenaire auquel s'adosser car le ministre de l'Economie, Luis de Guindos, a définitivement fermé la porte jeudi à un renflouement sur fonds publics, tandis que les actionnaires actuels de la banque renâclent à participer à une augmentation de capital.

Santander, qui s'est refusé à tout commentaire sur le dossier, s'intéresse notamment aux positions solides de Popular sur le marché du crédit aux petites et moyennes entreprises, a expliqué une source proche de Santander, ajoutant que le groupe devrait sans doute lever des liquidités pour financer une offre éventuelle.

"J'observe que Santander est réellement motivé", a dit cette source.

Popular, plombé par 37 milliards d'euros d'actifs à risque, a demandé des offres fermes d'ici au 10 juin et souhaite boucler un accord avant la fin juin, ont expliqué les sources.

La banque, qui a perdu 3,6 milliards d'euros en 2016 et a remanié sa direction à trois reprises en moins d'un an, a vu sa capitalisation boursière fondre de 65% sur l'année écoulée pour tomber à moins de 2,8 milliards d'euros au cours de clôture de jeudi.

Santander, Bankia et BBVA ont tous manifesté leur intérêt lors d'une première série de discussions la semaine dernière.

BANKIA POURRAIT FACILEMENT FINANCER L'OPÉRATION

BBVA, qui a refusé de s'exprimer sur le sujet, n'exclut pas de soumettre une offre mais des sources proches du groupe ont expliqué qu'elle considérait un rachat éventuel comme très risqué. Elle avait approché Popular fin 2016 avec une offre indicative à 1,20 euro par action mais n'a jamais soumis d'offre ferme.

Santander, qui a mandaté Citigroup sur le dossier en début d'année, devrait lever au moins six milliards d'euros via une augmentation de capital pour mener à bien un rachat de Popular, a précisé la source proche de la banque, un montant qui correspond aux estimations des analystes financiers.

Les besoins de capitaux frais de Popular ne seront pas connus avec précision avant que soit menée à bien une procédure de "due diligence" incluant un examen approfondi des comptes, ont ajouté les sources.

Bankia, qui a également refusé de commenter le dossier, est elle aussi considérée comme un candidat potentiel solide, ont poursuivi les sources, expliquant que la banque disposait non seulement de liquidités mais aussi de fonds propres excédentaires depuis son renflouement par l'Etat à hauteur de 22 milliards d'euros en 2012 et son redressement ces dernières années.

La banque pourrait rapidement trouver environ quatre milliards d'euros pour financer une offre sur Popular en numéraire et en actions, qui ouvrirait la voie à un transfert de tout ou partie des actifs immobiliers à risque de Popular dans la Sareb, la structure de défaisance ("bad bank") du secteur bancaire espagnol.

Un tel schéma susciterait sans doute des réticences à Madrid et à Bruxelles mais Bankia répond à l'une des conditions posées au recours à la Sareb, à savoir le fait d'avoir bénéficié d'une aide publique, ce qui n'est pas le cas des autres repreneurs potentiels.

"Au final, c'est De Guindos qui décidera et il est clair qu'il souhaite que Bankia, et peut-être la Sareb, fassent partie de la solution", a dit une source proche du dossier.

Le ministère de l'Economie s'est refusé à tout commentaire.

(avec Carlos Ruano,; Marc Angrand pour le service français)

Valeurs associées

-4.90%
-0.08%
+0.52%
-0.13%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.