Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Sanofi va acquérir une biotech autrichienne spécialisée contre l'acné
information fournie par AOF01/12/2021 à 08:35

(AOF) - Sanofi a signé un accord portant sur l'acquisition d'Origimm Biotechnology, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d'antigènes issus de bactéries à l'origine de maladies de la peau, comme l'acné. Le montant de la transaction, qui doit être finalisée début décembre, n'a pas été communiqué.

Avec cette acquisition, Sanofi poursuit l'exécution de sa stratégie globale Play to Win, la recherche des opportunités de croissance et le développement d'un portefeuille de candidats-vaccins de tout premier plan.

Cette opération permettra d'ajouter ORI-001 au portefeuille de projets au stade de développement précoce de Sanofi. ORI-001 est un candidat-vaccin thérapeutique contre l'acné à base de protéines recombinantes qui fait l'objet d'un essai clinique préliminaire depuis le troisième trimestre de 2021.

Parallèlement, Sanofi s'emploie à développer d'autres versions d'antigènes et à capitaliser sur sa plateforme ARNm nouvelle génération, avec le lancement d'un essai clinique de phase I/II prévu en 2023.

L'acné est une maladie de la peau très répandue et stigmatisante qui touche des millions de personnes dans le monde et peut avoir des répercussions psychologiques importantes chez les adolescents comme chez les adultes, sachant que 10 % d'entre eux subissent encore des épisodes acnéiques après l'âge de 50 ans, rappelle Sanofi.

La bactérie Cutibacterium acnes joue un rôle central dans le développement de l'acné modérée à sévère et il n'existe à ce jour aucun traitement satisfaisant qui soit hautement efficace et présente un profil de tolérance acceptable.

LEXIQUE

Essais cliniques (Phases I, II, III)

Phase I : test de la molécule à petite échelle sur les humains pour évaluer sa sécurité, sa tolérance, ses propriétés métaboliques et pharmacologiques.

Phase II : évaluation de la tolérance et de l'efficacité sur plusieurs centaines de patients pour identifier les effets secondaires.

Phase III : évaluation du rapport bénéfice / risque global auprès de plusieurs milliers de patients.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Coup d'accélérateur pour la pharmacie française

A l'issue d'un récent CSIS, les autorités françaises ont annoncé un montant de crédits (7 milliards d'euros) jamais atteint : 1,5 milliard pour la recherche hospitalo-universitaire, 2 milliards d'investissement en santé via bpi france, 1,5 milliard d'aides à la relocalisation de projets industriels, et 2 milliards pour renforcer l'investissement dans trois filières d'avenir (la bioproduction, la médecine numérique, et la préparation aux pandémies). Par ailleurs la croissance annuelle des dépenses de médicaments remboursées par l'Assurance-maladie sera de 2,4%, ce qui devrait générer une croissance d'au moins 0,5% du chiffre d'affaires des laboratoires,

Surtout, la procédure normale de commercialisation des médicaments va être accélérée (jusqu'à 500 jours gagnés) si le service médical rendu est suffisant.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.30%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.