Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SANOFI

66.44EUR
+0.48% 
Ouverture théorique 66.44
indice de référence CAC 40

FR0000120578 SAN

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    66.22

  • clôture veille

    66.12

  • + haut

    66.89

  • + bas

    65.77

  • volume

    4 760 278

  • valorisation

    82 983 MEUR

  • capital échangé

    0.38%

  • dernier échange

    18.05.18 / 17:35:09

  • secteur

    Pharmacie

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    62.46

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    70.42

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter SANOFI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SANOFI à mes listes

    Fermer

Sanofi réorganise sa chimie, les syndicats craignent une cession

Reuters03/10/2016 à 17:02
    * Sanofi veut créer deux entités opérationnelles dans la 
chimie 
    * Une pour ses propres besoins, l'autre pour ceux de ses 
clients 
    * L'objectif est de "gagner en réactivité", dit Sanofi 
 
    par Noëlle Mennella 
    PARIS, 3 octobre (Reuters) - Sanofi  SASY.PA  va réorganiser 
son activité de chimie pour la scinder en deux entités, l'une 
fabriquant les molécules pour son propre compte et l'autre pour 
des clients tiers, a appris lundi Reuters. 
    Sanofi envisage de regrouper les forces commerciales de son 
activité "tiers", qui produit notamment des vitamines B12 où des 
corticoïdes pour des sociétés externes, avec les unités de 
production de ses principes actifs (Elbeuf et Vertolaye en 
France, Ujpest en Hongrie) donnant naissance à une entité 
économique regroupant 1.600 personnes, a précisé un porte-parole 
du laboratoire pharmaceutique. 
    Le projet a été présenté la semaine dernière en comité 
central d'entreprise (CCE). Il serait mis en oeuvre à partir du 
1er janvier 2017, selon un document que Reuters s'est procuré. 
    Dans ce même document, Sanofi écrit que "la chimie-biochimie 
doit améliorer sa performance en diminuant ses coûts de revient 
de 20% entre le budget 2015 et le réel 2018" et que "ces 20% 
représentent la distance minimum qui nous sépare de nos 
compétiteurs". 
    "Sanofi ne se désengage pas de la chimie et il n'y aura pas 
d'impact sur les effectifs" mais se laisse "la possibilité 
d'envisager différentes options pour définir la meilleure 
stratégie de développement de cette entité, qu'il s'agisse d'une 
cession, d'une joint-venture ou d'un maintien au sein de 
l'entreprise", a expliqué le porte-parole du groupe. 
    "Cette nouvelle organisation permettra à Sanofi de gagner en 
réactivité et ainsi de mieux répondre aux attentes de ses 
clients tiers. Elle contribuera à une croissance durable de 
l'activité des sites concernés." 
    Les syndicats CGT et CFDT craignent qu'un projet de scission 
des activités chimiques aboutisse assez vite à une cession de 
l'activité pour tiers. 
    "Nous avons le sentiment que le projet de cession est celui 
que privilégie la direction. Pour nous, c'est inacceptable car 
l'activité est rentable et qu'une cession fragiliserait 
l'ensemble des activités du groupe", commente Thierry Bodin, 
coordinateur CGT de Sanofi. 
    L'activité de vente aux tiers représente un chiffre 
d'affaires annuel d'environ 400 millions d'euros. 
    A la CFDT, un élu au CCE estime que "le choix de la cession 
est déjà fait mais qu'il ne devrait être annoncé qu'à partir du 
second semestre 2017", après l'élection présidentielle. 
    "Sanofi se sépare de Zentiva, son activité de médicaments 
génériques en Europe, et de Merial (santé animale) ; pourquoi 
garderait-il son activité "tiers" qui n'est pas son coeur de 
métier ? La cession est donc logique à terme", ajoute ce 
syndicaliste. 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

+0.48%

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.17 -1.17%
5614.51 -0.13%
16.27 -0.61%
0 0.00%
37.918 0.00%
182.68 -0.59%
4.85 0.00%
19.75 +3.51%
101.3 -0.10%
77.64 +0.60%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.