Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Sanofi : le vaccin de rappel induit une forte réponse immunitaire contre les variants préoccupants
information fournie par AOF13/06/2022 à 08:40

(AOF) - Le candidat-vaccin de rappel nouvelle génération de Sanofi-GSK induit un rappel immunitaire chez des adultes primo-vaccinés par un vaccin à ARNm. Sa réponse immunitaire est plus forte que celle générée par le vaccin de rappel Comirnaty de Pfizer-BioNTech.

Le candidat-vaccin de rappel nouvelle génération a démontré qu'il a le potentiel de protéger contre les variants préoccupants du virus de la Covid-19, dont les sous-lignées BA.1 et BA.2 du variant Omicron, avec un profil de sécurité et de tolérance favorable.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- 5 ème groupe pharmaceutique mondial, créé en 1994, premier européen, et 1 er mondial dans les vaccins ;

- Ventes équilibrées de 37,8 Mds€ provenant de 4 divisions : la médecine générale pour 34 %, la médecine de spéciaités (immunologie, neurologie et oncologie) pour 35 %, les vaccins pour 20 % et la santé grand public ;

- Part croissante des émergents (34 % des ventes) derrière les Etats-Unis (38 %) et l’Europe (28 %);

- Modèle d’affaires en 4 points : une organisation simplifiée, un portefeuille restructuré et contenant plus de produits biologiques, une R&D transformée et des ambitions fortes en termes de rentabilité et de solidité financière ;
-

- Capital éclaté (hors L’Oréal : 9,48 % des actions et 16,95 % des droits de vote), Serge Weinberg présidant le conseil d’administration de 16 membres, Paul Hudson étant directeur général ;

- Bilan sain avec une dette nette ramenée à 8,8 Mds€ e un autofinancement libre de 8,1 Md€.

Enjeux

- Plan « Play to win » 2020-2025 visant à créer un groupe agile et n° 2 mondial, et articulé en 2 phases :
 2020/22 : marge opérationnelle de 30 %, 2,5 Mds€ d’économies de coûts / 2023/25 : réduction d’1/3 des familles de produits et productivité guidée par la R&D et le digital dans les usines, marge opérationnelle de 32 % ;

- Stratégie d’innovation : 5 axes de recherche : immunologie & inflammation, oncologie, neurologie (scléroses notamment), maladies hématologiques rares & maladies rares, vaccins / 91 projets en cours dont 29 en phase 3 et 5 en attente de visas par les autorités / développée en collaboration -Kymera pour l’immunologie, Translate Bio dans les ARN pour vaccins- ou par acquisitions –Kiadis, Biopharma, Kymab pour l’oncologie / soutenue par des plateformes technologiques : petites molécules, anti-corps, protéines hémogénétiques, génomie ;

- Stratégie environnementale Planet Mobilization visant pour 2030 la neutralité carbone en 2030, 100 % de consommation d’électricité durable contre 50 % en 2021 et 100 % du parc automobile durable contre 22 % / en 2027, élimination des emballages plastiques pour les vaccins / en 2025, écoconception de tous les nouveaux produits / lancement de lignes de crédit indexées sur le développement durable ;

- Retombées des 5 médicaments « prioritaires » : Amcenestrant (cancer du sein), Fitusiran (ARN pour hémophilie), Efanesoctocog (hémophilie), Nirsévimab et Nisévimab (virus respiratoires) et Tolébrutinib (sclérose en plaques) :

- Après Origimm, spécialisée dans la recherche sur les affections cutanées, Kadmon et Owkin, accord d’acquisition d’Amunix en immuno-oncologie, renforçant le portefeuille R&D d’agents biologiques.

Défis

- Image ternie par le retard du vaccin contre le Covid 19 ;

- Introduction en Bourse d’EUROAPI, groupe créé à partir des activités du groupe dans la production principes actifs pharmaceutiques ou API en Europe, les actionnaires recevant 1 titre EUROAPI pour 23 actions et le capital étant réparti entre Sanofi pour 30 % et BPIFrance pour 12 % ;

- Objectif 2022 d’une croissance d’au moins 10 % du bénéfice par action;

- Dividende 2021 de 3,33 €.

L’oncologie soutient les performances des laboratoires

L’oncologie a généré 163 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2021 (sur un total pour l’industrie de 613 milliards), en hausse de 11,9 %, selon GlobalData. Sa croissance annuelle moyenne atteint 15,4 % sur les vingt dernières années. Ce segment, qui est de plus en plus compétitif, est dominé par quelques poids lourds tels que MSD (Merck & Co. Inc), Roche, BMS . L immuno-oncologie, la spécialité qui tire ce marché depuis dix ans, soutient la recherche. GlobalData estime que ce segment pourrait atteindre 180 milliards en 2026. Les grands acteurs cherchent à se renforcer sur ce créneau. Pfizer a acquis récemment la biotech ­canadienne Trillium Therapeutics pour 2,3 milliards de dollars. Suite à cette opération, le groupe américain met la main sur deux molécules prometteuses dans le traitement du cancer du sang.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.72%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.