Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SAMSUNG ELECTRON

2 210.0000USD
0.00% 
valeur indicative 1 794.9178 EUR
Ouverture théorique 0.0000

KR7005930003 SSNLF

OTCBB données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.0000

  • clôture veille

    2 210.0000

  • + haut

    0.0000

  • + bas

    0.0000

  • volume

    0

  • valorisation

    316 424 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    19.01.18 / 18:03:45

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter SAMSUNG ELECTRON à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SAMSUNG ELECTRON à mes listes

    Fermer

Samsung Electronics, sous pression, étudie une scission du groupe

Reuters29/11/2016 à 10:31
    * Samsung dit chercher une structure organisationnelle 
optimale 
    * Le groupe dit être "absolument neutre" dans ses réflexions 
    * La transformation en holding vue comme la prochaine étape 
    * Samsung va accroître le dividende 2016, racheter plus 
d'actions 
 
    par Se Young Lee 
    SÉOUL, 29 novembre (Reuters) - Samsung Electronics 
 005930.KS  a annoncé mardi son intention d'augmenter son 
dividende et d'étudier la possibilité d'une scission en deux 
entités, ce qui constituerait le plus important changement 
structurel des 47 années de l'histoire du groupe sud-coréen. 
    Le premier fabricant mondial de smartphones, de mémoires et 
de téléviseurs a cependant ajouté qu'il était "absolument 
neutre" sur la manière de procéder et n'a fourni que peu de 
détails sur son éventuelle restructuration, ce qui a déçu les 
investisseurs en Bourse où l'action a fini inchangée. 
    "L'examen ne présage en rien de la direction ou de 
l'intention que la direction et le conseil suivront", a déclaré 
Samsung dans un communiqué, ajoutant avoir recruté des 
conseillers externes pour cette revue stratégique qui devrait 
durer au moins six mois. 
    Une réorganisation du groupe pourrait permettre aux 
héritiers de la famille Lee de renforcer leur emprise sur le 
joyau du conglomérat Samsung Group  SAGR.UL . Le fonds 
spéculatif américain Elliott Management a proposé cette 
restructuration en octobre pour accroître la valeur boursière du 
groupe, actuellement de l'ordre de 224 milliards de dollars (211 
milliards d'euros). 
    Samsung s'est engagé à redistribuer 50% de sa génération de 
trésorerie (free cash flow) pour 2016 et 2017, tandis qu'Elliott 
souhaite porter cette proportion jusqu'à 75% et réclame en plus 
un dividende spécial de 26 milliards de dollars. 
    Selon les analystes, l'annonce du groupe est en deçà des 
attentes des investisseurs et l'incertitude sur la 
restructuration pèse sur le titre.  
    "Il y a une certaine déception que le dividende ne soit pas 
plus élevé et peut-être aussi sur l'absence d'un dividende 
spécial; c'est la raison pour laquelle l'action fait du surplace 
aujourd'hui", explique Sat Duhra, gérant d'actifs chez Henderson 
Global Investors. 
    Samsung n'a pas directement abordé les propositions 
d'Elliott dans son communiqué mais a promis d'y répondre d'ici à 
la fin novembre. 
    Le géant sud-coréen a également dit qu'il n'envisageait pas 
de fusionner sa maison mère avec Samsung C&T  028260.KS , la 
holding de facto du groupe, même s'il devait passer à une 
structure de holding, ce qui va à l'encontre de la proposition 
d'Elliott. 
    "Samsung n'a rien annoncé de surprenant ou allant au-delà de 
ce que les investisseurs avaient déjà à l'esprit", estime Park 
Jung-hoon, gérant de fonds chez HDC Asset Management. 
     
    SUCCESSION 
    Les investisseurs et les analystes prédisent depuis 
longtemps une scission de Samsung Electronics, y voyant pour les 
héritiers de la famille Lee, Jay Y. Lee et ses deux soeurs, un 
moyen d'accroître leur contrôle sur Samsung Group. 
    Les dirigeants de Samsung n'ont fait aucun commentaire sur 
la réorganisation structurelle à l'étude mais les investisseurs 
pensent que les Lee et les filiales de Samsung Group échangeront 
leurs actions contre celles d'une nouvelle holding, renforçant 
ainsi leur emprise. 
    Ce faisant, Samsung Electronics rémunérerait alors davantage 
les actionnaires, pensent les investisseurs. Une telle mesure 
augmenterait aussi les bénéfices des sociétés de Samsung Group 
et des héritiers, qui devront s'acquitter de lourds droits de 
succession en cas de décès du patriarche du groupe, Lee Kun-hee, 
âgé de 74 ans et souffrant depuis 2014.  
    Selon les investisseurs, le cours de Bourse de Samsung 
accuse une forte décote par rapport à ses pairs en raison de la 
structure complexe du groupe, d'une mauvaise gouvernance et 
d'une gestion de trésorerie inefficace. Une restructuration 
majeure résoudrait ces problèmes et ferait par conséquent 
remonter l'action, espèrent-ils. 
    "Nous serions ravis de voir le groupe, comme beaucoup 
d'autres entreprises coréennes, prendre le bon chemin en 
corrigeant des décennies de structures inefficaces, de mauvaise 
gouvernance et de mauvaises habitudes vis-à-vis des actionnaires 
minoritaires", a déclaré Sat Duhra de chez Henderson. 
    Samsung a promis de majorer son dividende 2016 de 36% à 
28.500 wons (23 euros) par action, et de consacrer tout excédent 
de génération de trésorerie qu'il lui resterait de 2016 au 
rachat ou à l'annulation d'actions dès janvier 2017. 
    Le groupe a également dit avoir besoin de conserver une 
trésorerie nette comprise entre 65.000 et 70.000 milliards de 
wons, ce qui laisse supposer qu'il n'est pas disposé à verser le 
dividende spécial de 30.000 milliards de wons réclamé par 
Elliott. 
    Selon le fonds spéculatif américain, Samsung dispose, 
comparé à ses grands concurrents mondiaux Qualcomm  QCOM.O , 
TSMC  2330.TW  ou Apple  AAPL.O , à la fois de la trésorerie 
nette la plus élevée et du plus faible ratio de distribution de 
dividendes, en conséquence de sa politique particulièrement 
prudente.  
     
    Voir aussi  
 BREAKINGVIEWS - Samsung sets cautious tone with activist fund 
  
 
 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique 
Tison) 
 

Valeurs associées

0.00%
-4.10%
-2.15%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.