Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Samsung démarre l'année avec un nouveau record de bénéfice

Reuters06/04/2012 à 13:17

BÉNÉFICE RECORD POUR SAMSUNG AU PREMIER TRIMESTRE

par Miyoung Kim

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics a enregistré un bénéfice record au premier trimestre, porté par ses ventes de smartphones et par le succès du Galaxy Note, un appareil mobile à mi-chemin entre le téléphone et la tablette, dont le groupe espère qu'il lui permet d'afficher un sens de l'innovation aussi remarquable que son rival Apple.

Le groupe sud-coréen, qui a doublé la marque à la pomme comme premier fabricant mondial de smartphones l'an dernier, a vendu plus de 5 millions d'exemplaires du Galaxy Note depuis son lancement en octobre dernier.

"Des ventes meilleures qu'attendu du Galaxy Note semblent avoir donné un coup de pouce aux résultats", souligne Lee Ka-keun, analyste pour Hana Daetoo Securities. "Les ventes de Note vont continuer à augmenter au deuxième trimestre et le bénéfice des téléphones portables continuera à croître, malgré la hausse des coûts de marketing liés aux Jeux Olympiques de Londres."

Samsung, dont la part du marché mondial des smartphones est passée de 3% en 2009 à près de 20% aujourd'hui, doit par ailleurs dévoiler la nouvelle version de son modèle phare, le Galaxy S, dans le courant du trimestre, au moment où le marché attend le lancement du prochain iPhone d'Apple.

"Ils vont se lancer dans une guerre ouverte", prévient Lee Ka-keun.

L'audace du Galaxy Note de Samsung, un modèle hybride entre le grand smartphone et la petite tablette, accroît en outre la pression sur les concurrents en difficulté HTC, Nokia ou encore le fabricant du BlackBerry, Research in Motion.

44 MILLIONS DE SMARTPHONES ÉCOULÉS

Samsung dévoilait vendredi ses résultats trimestriels préliminaires. Les chiffres détaillés sont attendus le 27 avril.

Samsung a enregistré sur la période janvier-mars un bénéfice d'exploitation de 5.800 milliards de wons (3,92 milliards d'euros), quasiment doublé en rythme annuel et supérieur au consensus des analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S qui donnait 5.000 milliards de wons, après 5.300 milliards au trimestre précédent.

Le chiffre d'affaires ressort à 45.000 milliards de wons.

D'après Choi Do-yeon, analyste pour LIG Investment & Securities, ces résultats meilleurs que prévu suggèrent des marges solides sur les téléphones mobiles.

"Les marges sur les combinés devraient avoir dépassé 20% et les bénéfices de cette activité sont attendus à plus de 4.000 milliards de wons. C'est vraiment un résultat extraordinaire et il pourrait y avoir d'autres surprises dans les trimestres à venir, à mesure que rebondissent les autres activités, comme les mémoires", commente-t-il.

Les analystes interrogés par Reuters s'attendent à ce que Samsung ait vendu 44 millions de smartphones au premier trimestre, un niveau record et en hausse de 25% par rapport au trimestre précédent.

LES PUCES POURRAIENT FAIRE BONDIR LES BÉNÉFICES

Apple est certes le concurrent le plus sérieux de Samsung dans les smartphones mais c'est aussi son premier client: il se fournit auprès du groupe sud-coréen en écrans et en puces pour équiper ses iPhone et iPad.

Les perspectives de résultat pour le secteur des puces mémoire -où Samsung est aussi numéro un mondial- se sont améliorées depuis que le japonais Elpida Memory a déposé le bilan en février, obligeant ses clients à se tourner vers Samsung ou SK hynix.

D'après Choi Sung-jae, analyste pour SK Securities, les prix des puces pourraient grimper d'encore 10 à 15% au deuxième trimestre à mesure qu'Apple, Dell, HP et d'autres cherchent à sécuriser leurs approvisionnements.

Kim Sung-in, analyste spécialisé du secteur, estime que cette hausse des prix devrait permettre aux puces mémoire de jouer un rôle important dans les résultats de Samsung au deuxième trimestre. Au premier trimestre, 60 à 70% des bénéfices de Samsung provenaient des ventes de téléphones mobiles.

L'action Samsung a terminé en hausse de 0,15% vendredi à la Bourse de Séoul, qui a de son côté terminé inchangée.

Le titre Samsung a gagné plus de 25% depuis le début de l'année et a atteint mercredi un niveau record de 1,351 millions de wons (1.200 dollars).

Sur la même période, l'action Apple a plus que doublé, valorisant le groupe américain à plus de 582 milliards de dollars -trois fois la capitalisation boursière de Samsung.

Natalie Huet pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.