Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VOLKSWAGEN VZ

167.88EUR
-2.40% 
Ouverture théorique 0.00

DE0007664039 VOW3

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    170.50

  • clôture veille

    172.00

  • + haut

    170.50

  • + bas

    166.26

  • volume

    24 879

  • valorisation

    83 556 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    24.05.18 / 21:55:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VOLKSWAGEN VZ à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VOLKSWAGEN VZ à mes listes

    Fermer

SALON-Ferrari revient au moteur turbo pour limiter le CO2

Reuters03/03/2014 à 16:14

GENEVE, 3 mars (Reuters) - Ferrari a choisi d'équiper d'un moteur turbo son nouveau modèle, la California T, une première en plus de 20 ans qui illustre les efforts des constructeurs de voitures de luxe pour se plier aux nouvelles règles d'émissions polluantes sans sacrifier la performance.

Le nouveau huit cylindres de la California T - l'une des vedettes annoncées du salon automobile de Genève cette semaine - consommera selon Ferrari 15% de carburant de moins que son prédécesseur "atmosphérique", ramenant ainsi ses émissions de dioxyde de carbone (CO2) de 299 à 250 grammes par kilomètre (g/km).

Il s'agit du première modèle Ferrari doté d'un turbocompresseur depuis le coupé F40 commercialisé entre 1987 et 1992.

Le constructeur, filiale de Fiat FIA.MI , assure avoir résolu le problème des retards à l'accélération souvent reproché aux moteurs turbo. La California T affiche ainsi une accélération de zéro à 100 km/h en 3,6 secondes, assure Ferrari, soit 0,2 seconde de moins que la California de 2002.

Le prix de vente du nouveau modèle n'a pas été rendu public mais devrait être nettement supérieur à celui de 185.000 euros de la première California.

La réduction de la consommation de carburant est l'une des priorités du budget de deux milliards d'euros sur cinq ans alloué par Ferrari à son département de recherche et développement.

Le constructeur, qui a lancé l'an dernier son premier modèle hybride, LaFerrari, vendu un million d'euros, assure que les émissions de CO2 de ses modèles ont déjà diminué de 40% en moyenne depuis 2007.

Les voitures de luxe vont continuer d'émettre davantage que les modèles classiques mais elles doivent au moins progresser dans ce domaine, explique Jay Nagley, directeur du cabinet de conseil spécialisé Redspy.

"Elles ne veulent pas ressembler à des dinosaures", résume-t-il.

Lamborghini évite pour l'instant les moteurs turbo et n'a pas l'intention dans l'immédiat de se lancer dans l'hybride. La filiale de Volkswagen VOWG_p.DE présente à Genève la Huracan LP 610-4, qui succède à la Gallardo et dont le moteur 10 cylindres émet en moyenne 290 grammes de CO2 au kilomètre.

"L'une des choses qui rendent une Lamborghini tellement unique, c'est la musique qui sort des pots d'échappement", explique Nick Wirth, de la Royal Academy of Engineering britannique. "Avec un moteur turbo, l'orchestre serait un peu plus silencieux."

Il ajoute toutefois que les marques les plus exotiques finiront par devoir passer au turbo et à l'hybride pour respecter les règles en matière d'émissions. "A terme, tout le monde devra aller dans ce sens-là", dit-il.

Voir aussi :

* Auto-Un parfum de dolce vita flottera sur le salon de Genève ID:nL6N0LX21X

(Agnieszka Flak, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

28.56 0.00%
5548.45 -0.31%
1.171 -0.10%
56.5 -0.35%
0.604 +0.67%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.