1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

SALESFORCE rehausse ses objectifs de revenus
AOF26/02/2020 à 14:53

(AOF) - Le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance Salesforce a présenté des résultats décevants. Au quatrième trimestre, clos fin janvier, de l'exercice 2020, Salesforce a affiché une perte nette de 248 millions de dollars, soit 28 cents par action, contre un bénéfice net de 362 millions de dollars un an plus tôt à la même époque, soit 46 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 66 cents, dépassant le consensus s'élevant à 55 cents.

Les revenus de Salesforce ont progressé de leur côté de 35% à 4,85 milliards de dollars contre 4,76 milliards attendus. Ils ont progressé de 34% hors impact des changes.

Le groupe a relevé son objectif de ventes pour l'exercice 2021 de 200 millions de dollars, à 21/21,1 milliards de dollars. Pour le premier trimestre, la prévision de revenus a aussi été rehaussée de 4,875 milliards de dollars à 4,885 milliards de dollars.

Le bénéfice par action annuel ajusté est attendu entre 3,16 et 3,18 dollars, dont de 70 à 71 cents au premier trimestre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Informatique - Editeurs de logiciels

La dernière étude menée par EY pour le compte du Syntec Numérique souligne que les éditeurs français ont affiché une croissance de 10% de leur chiffre d'affaires l'an passé (à 16 milliards d'euros). Néanmoins cette croissance avait atteint 13% entre la période 2016/2017. De plus certains de ces grands acteurs traversent des difficultés : ainsi Criteo, numéro deux du classement, a subi un recul de son activité (passée de 2,036 milliards en 2017 à 1,947 en 2018). De même l'activité édition de Sopra Steria a reculé de 619 millions d'euros à 615,5 millions en 2018. Sans les dix premiers éditeurs du classement, le secteur afficherait une croissance de 18%. Le chiffre d'affaires généré par le Saas est passé de 24% à 37 % en trois ans pour les éditeurs. Tous les acteurs de moins de 5 ans développent désormais des offres Saas. La plupart des éditeurs soulignent que la pénurie de talents sur le marché constitue un frein à leur développement.

Valeurs associées

NYSE +1.36%

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer