Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Salesforce: les résultats éclipsés par le départ du co-DG
information fournie par Cercle Finance01/12/2022 à 16:30

(CercleFinance.com) - L'action Salesforce signe jeudi la plus forte baisse de l'indice Dow Jones, les résultats trimestriels de l'éditeur de logiciels américain étant occultés par l'annonce inattendue du départ de son co-directeur général.

A 10h15 (heure de New York), le titre du spécialiste de la gestion de la relation client (CRM) en mode 'cloud' chute de plus de 10% alors que l'indice industriel recule de 0,8%.

Le groupe californien a fait état hier soir d'un chiffre d'affaires de 7,84 milliards de dollars au titre de son troisième trimestre fiscal, clos fin octobre, en hausse de 14% en données publiées et de 19% à changes constants.

Cette performance se situe en ligne avec le consensus des analystes, qui visaient 7,83 milliards.

Son bénéfice par action (BPA) est lui ressorti à 1,40 dollar sur le trimestre, contre 1,27 dollar un an plus tôt, un chiffre supérieur au consensus qui visait 1,22 dollar.

Pour le quatrième trimestre, le groupe de San Francisco a déclaré viser un chiffre d'affaires entre 7,932 et 8,032 milliards de dollars, à comparer avec un consensus de huit milliards.

Le BPA est attendu, de son côté, de 1,35 à 1,37 dollar, contre un consensus établi à 1,35 dollar.

Au-delà de ces chiffres, c'est surtout l'annonce du départ surprise de Bret Taylor, le co-directeur général, en date du 31 janvier prochain, qui focalise l'attention des investisseurs.

C'est Marc Benioff qui prendra les pleins pouvoirs à cette date en endossant les fonctions de PDG.

'Son départ nous a pris quelque peu par surprise', reconnaissent ce matin les analystes de Jefferies. 'Il prouve surtout que le modèle à deux co-directeurs généraux ne fonctionne pas', souligne le bureau d'études.

'Avec le départ de Taylor, Benioff pourrait se montrer plus agressif en termes de fusions-acquisitions (M&A) dans le domaine du cloud', prédit de son côté Wedbush Securities.

D'après le broker, plusieurs cibles pourraient se présenter dans le secteur sur fond de ralentissement de l'activité économique.

'Tout tourne autour de la bataille que le groupe se livre avec Microsoft pour gagner des parts de marché dans le cloud et les outils collaboratifs', rappelle en effet Wedbush.

Valeurs associées

NYSE +0.14%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.