Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Saint-Gobain prend une participation minoritaire dans le fabricant solaire Megasol
information fournie par AOF28/09/2022 à 08:17

(AOF) - Saint-Gobain et le fabricant solaire Megasol, spécialiste des modules solaires intégrés aux bâtiments (BIPV), ont conclu un partenariat stratégique. Dans le cadre de ce partenariat, Saint-Gobain a acquis une participation minoritaire dans l'activité de Megasol dédiée au développement et à la production de modules BIPV sur son site de Deitingen en Suisse.

Ce partenariat permet à Saint-Gobain d'élargir son offre de solutions durables pour façades et de devenir le fournisseur leader en Europe de solutions de façade BIPV, l'un des segments de la construction de façades connaissant le plus fort taux de croissance. En même temps, il donne accès à Megasol aux clients de Saint-Gobain.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Leader mondial des matériaux pour l’habitat, créé en 1665 ;

- Chiffre d’affaires de 44,2 Mds€ répartis en 5 branches, l’Europe du nord pour 34 %, l’Europe du sud & Afrique (dont la France) pour 32 %, les Amérique pour 13 % et les Solutions haute performance pour 15 % ;

- Activité destinée à 54 % à la rénovation et aux infrastructures (52 %), devant la construction neuve résidentielle (22 %) ou industrielle (10 %), la mobilité (7 %) et les autres industries ;

- Modèle d’affaires fondé sur un portefeuille complet de marques et une approche par solutions : gains de productivité pour les professionnels de la construction, bien-être pour l’utilisateur final et performance & innovation sur mesure pour le client industriel ;

- Capital éclaté (8,3 % pour les salariés), Pierre-André de Chalendar, présidant le conseil d’administration de 14 membres, Benoît Bazin assurant la direction générale ;

- Bilan solide avec un maintien de la dette nette à 7,3 Mds€ (35 % des fonds propres) et 2,9 Mds€ d’autofinancement libre.

Enjeux

- Plan stratégique « Grow & Impact » lancé en octobre 2021 : croissance supérieure aux marchés / offre de solutions intégrées, différenciées pour la décarbonation de la construction / investissements industriels autour de 1,5 Md€ ;

- Stratégie d’innovation avec 3 principes, anticipation des normes, intégration du digital dans la production et les parcours clients et croissance durable : structurée par 20 plateformes partagées par les métiers clients industriels et construction : matériaux intelligents, robotisation, allègement des matériaux, réduction de l’empreinte carbone dans les process de fabrication… / expérience client avec 90 % des ventes couvertes par le PIM, « pricing digital » accélérant les ventes / en interne, programme Open sous forme de « Digital journey », Datala, partenariats avec les start-up portés par NOVA… / en externe, partenariats avec centres de recherche, participation aux projets EAGLE, WOOL2LOOP ou Optivind…, et co-développement avec les clients ;

- Stratégie environnementale intégrée à l’offre produits, 72 % du portefeuille contribuant à la réduction des émissions de CO2, visant la neutralité totale en 2050 et dotée d’objectifs 2030 : réduction de 33 % des émissions de CO2 vs 2017 via une enveloppe de 1 Md€ d’investissements industriels et de R&D / économie circulaire évitant le prélèvement de matières premières / recherche dans les piles à combustible à oxygène solide ;

- Après 2 Mds€ d’acquisitions et autant de cessions en 2021, émergence d’un groupe positionné sur des secteurs en forte croissance, notamment la chimie de construction ;

- Intégration de Chryso et Rockwool India et réalisation de l’OPA sur GPC Applied Technologies.

Défis

- Caractère cyclique de l’activité, 4/5 èmes des ventes étant réalisées dans le secteur de la construction ;

- Impact de l’inflation des matières premières et de l’énergie plus que compensé par la capacité à faire accepter la hausse des prix de vente (10,3 % au 4 ème trimestre 2021) ;

- Inconnues sur le montant total des réparations de la tour Genfell à Londres, à laquelle la filiale locale avait apporté des revêtements et de la mousse isolante ;

- Après des performances financières record en 2021, objectif 2022 d’une croissance des ventes supérieure à celle du marché, d’investissements industriels de 1,8 Md€ et d’une nouvelle progression du résultat d’exploitation ;

- Dividende 2021 de 1,63 € et rachat d’actions pour 400 M€.

La RSE imprègne le secteur

L'Unicem a créé en 2018 un label RSE, qui a rencontré un certain succès : dans le béton, près de 700 sites, soit la moitié de l'activité en France, se sont engagés dans la démarche, de même que 400 sites constituant près de 30% du chiffre d'affaires des carrières françaises. Cette démarche englobe plusieurs initiatives comme la réduction de l'empreinte carbone des produits ou l'amélioration des relations avec les fournisseurs. De grands efforts ont été faits sur le plan du recyclage qui atteint désormais 70% dans le secteur, contre environ 50 % il y a dix ans, et alors qu'il était quasiment inexistant il y a une trentaine d'années. Toutefois l'Unicem souhaiterait que les pouvoirs publics renforcent leur soutien à cette démarche RSE à travers un recours aux entreprises labellisées.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.41%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.