Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Saint-Gobain confirme ses objectifs malgré la conjoncture

Reuters25/10/2011 à 22:25

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a confirmé mardi ses objectifs 2011 malgré la dégradation de la conjoncture économique qui pourrait entraîner un ralentissement de la croissance interne du groupe au quatrième trimestre.

Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires en hausse de 2,6% à 10,75 milliards d'euros, légèrement supérieur au consensus de 10,66 milliards calculé par Reuters à partir des estimations de cinq analystes.

La croissance interne, à taux de change et périmètre comparable, est ressortie quant à elle à 4,1%.

"Compte tenu, d'une part, de l'impact sur les marchés du groupe du fort degré d'incertitude qui pèse sur l'économie mondiale et, d'autre part, d'une base de comparaison plus élevée, notamment dans les produits pour la construction (...), la croissance interne du groupe pourrait être plus faible au 4ème trimestre", a indiqué Saint-Gobain dans un communiqué.

Le groupe a néanmoins confirmé ses objectifs 2011, notamment une croissance interne soutenue, une croissance à deux chiffres de son résultat d'exploitation à taux de change constants et un autofinancement libre de 1,3 milliard d'euros.

POURSUITE DES HAUSSES DE PRIX

Pour atteindre ces objectifs, Saint-Gobain entend continuer à donner la priorité à ses prix de vente afin de contenir sur l'année la forte hausse des coûts des matières premières et de l'énergie, estimée en mai autour de 600 millions d'euros et à laquelle vient s'ajouter une accélération de l'inflation dans les pays émergents.

Le groupe a augmenté ses tarifs de 2,8% et de 2,9% respectivement aux deuxième et troisième trimestres.

"Nous poussons sur les prix, nous y réussissons, les prix accélèrent, mais pour le moment ce n'est pas suffisant", a précisé le directeur financier Laurent Guillot au cours de la téléconférence.

Au troisième trimestre, les hausses de prix ont représenté plus des deux tiers de la croissance interne, et la hausse des volumes moins d'un tiers.

En terme d'activité, Saint-Gobain estime que les tendances de fond observées au troisième trimestre devraient se maintenir au quatrième, notamment une croissance vigoureuse en Asie et dans les pays émergents, malgré une base de comparaison plus élevée et un léger tassement du rythme de croissance. La demande asiatique a notamment profité à l'activité vitrage pour la construction et l'automobile.

Le niveau d'activité sur les marchés industriels en Europe occidentale et en Amérique du Nord devrait lui aussi rester bon, tandis que les marchés de la construction résidentielle et de la rénovation en France, en Allemagne et en Scandinavie continuent de profiter des dépenses destinées à améliorer l'efficacité énergétique des habitations.

Dans l'Hexagone, l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation thermique en 2012 devrait ainsi porter encore la croissance du groupe, notamment dans le vitrage et l'isolation, mais le ralentissement se confirme au Royaume-Uni tandis que l'Europe du Sud risque de connaître un nouveau recul.

Avant cette publication, l'action Saint-Gobain, dont l'actionnaire majoritaire est Wendel, a clôturé en baisse de 3,80% à 32,92 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 18 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a perdu plus de 10%, après un léger gain de 1,1% sur l'ensemble de 2010.

Avec Elena Berton, édité par Jean-Michel Bélot

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.