Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SAINT-GOBAIN

44.0050EUR
+0.76% 
Ouverture théorique 44.0050
indice de référence CAC 40

FR0000125007 SGO

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    43.7600

  • clôture veille

    43.6750

  • + haut

    44.1650

  • + bas

    43.6850

  • volume

    1 786 090

  • valorisation

    24 359 MEUR

  • capital échangé

    0.32%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:37:26

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    41.3650

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    46.6450

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter SAINT-GOBAIN à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SAINT-GOBAIN à mes listes

    Fermer

Saint-Gobain: Chiffre d'affaires du premier trimestre 2009 : -14,8% (et -12,9% à taux de change constants*)

PR Newswire29/04/2009 à 21:35
Communiqué

COURBEVOIE, France, April 29 /PRNewswire/ -- Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Saint-Gobain au premier trimestre 2009 s'élève à 8 782 millions d'euros, contre 10 301 millions d'euros au premier trimestre 2008, soit un recul de -14,8% à structure réelle, et de -12,9% à taux de change constants*.

L'évolution du périmètre de consolidation représente une augmentation de 1,9% du chiffre d'affaires. Elle est presque intégralement compensée par un effet de change négatif (-1,8%) dû, pour l'essentiel, à l'affaiblissement de la livre britannique et du réal brésilien face à l'euro, que ne compense pas l'appréciation du dollar américain.

A structure et taux de change comparables, le chiffre d'affaires du Groupe baisse donc de 14,9%. Les prix de vente restent bien orientés (+2,3%), tandis que les volumes sont en forte baisse (-17,2%).

Le décrochage de l'activité constaté au 4ème trimestre 2008 s'est accentué au 1er trimestre 2009 sous l'effet de la poursuite de la dégradation de l'environnement économique, qui n'épargne désormais presque aucun pays. De plus, l'activité des deux premiers mois de l'année a été pénalisée - en Europe comme aux Etats-Unis - par des conditions météorologiques très défavorables.

Tandis que les marchés de la construction ont poursuivi leur recul - y compris aux Etats-Unis malgré le rebond du second semestre 2008 - l'ensemble des marchés industriels a accentué le mouvement de repli constaté au 4ème trimestre 2008, impactant sensiblement les activités Matériaux Haute Performance et Vitrage automobile du Pôle Matériaux Innovants.

Seul le marché de la consommation des ménages (Pôle Conditionnement) reste relativement moins touché par la dégradation de la conjoncture.

* Conversion sur la base des taux de change moyens du premier trimestre 2008.

L'évolution du chiffre d'affaires par pôle et grande zone géographique se décompose de la façon suivante :

    
                      C.A.     C.A.     Evolution à   Evolution à Evolution à
                    T1 2008  T1 2009     structure     structure   structure 
                      (en      (en        réelle       comparable  et change
                   millions millions      (en %)         (en %)   comparables
                   d'euros) d'euros)                                 (en %)
                                               
    POLES              2 428    1 863       -23,2%        -22,4%     -21,4% 
         
 
    Matériaux     
    Innovants (1)      1 399    1 050       -25,0%        -24,9%     -21,0%
                          
    Vitrage            1 036      818       -21,1%        -19,0%     -22,3% 
                                     
    Matériaux Haute
    Performance        2 730    2 456       -10,0%        -14,6%     -14,0%
 
                       1 578    1 280             
 
    Produits pour             
    la Construction     1 159    1 184      -18,9%        -20,3%     -18,0%
    (1)                                
 
    Aménagement        4 637    3 911        +2,2%         -6,8%      -8,5%
    Intérieur
                                       
                    
    Conditionnement      797      800        +0,5%         -0,5%      -3,7%
                                          
 
    Ventes internes
    et divers            -291     -248      ------       -------    -------
 
    GROUPE             10 301    8 782      -14,8%        -16,7%     -14,9%


    ZONES         
    GEOGRAPHIQUES   

    France             3 250    2 822       -13,2%        -13,2%     -13,2%
                                     
    Autres pays
    d'Europe          
    occidentale        4 699    3 756       -20,1%        -23,4%     -19,1%
                                         
    Amérique du
    Nord               1 263    1 228        -2,7%         -0,7%     -12,6%                    
 
    Pays émergents
    et
    Asie-Pacifique     1 630    1 339       -17,9%        -21,7%     -13,7%
 
    Ventes internes     -541     -363        -----         -----      -----
 
    GROUPE            10 301    8 782       -14,8%        -16,7%     -14,9% 

(1) y compris les éliminations inter - activités.

Performances des Pôles (à données comparables)

Tous les pôles du Groupe ont été fortement affectés par la poursuite de la dégradation de l'environnement économique au niveau mondial et affichent une forte baisse de leurs volumes de vente sur le trimestre. Les prix, en revanche, restent bien orientés malgré un contexte de baisse de l'inflation au niveau mondial.

Le Pôle Matériaux Innovants affiche la plus forte baisse de chiffre d'affaires, à -21,4% sur le trimestre, en raison de la baisse continue de ses principaux marchés, tant dans la construction que dans l'industrie.

- Le Vitrage voit son activité reculer de 21%, affectée par l'effondrement du marché automobile au niveau mondial et, dans une moindre mesure, par la poursuite du ralentissement des marchés de la construction. Les prix de vente sont stables, le léger recul constaté en Europe occidentale, sous l'effet de la baisse sensible du prix des produits de base (float), étant compensé par des augmentations sensibles en Asie et dans les pays émergents (38% du chiffre d'affaires).

- Les Matériaux Haute Performance (MHP) ont été fortement touchés par la chute de la production industrielle, en particulier en Allemagne et aux Etats-Unis. Ils accusent une baisse d'activité similaire à celle du Vitrage (-22,3%), malgré une hausse de 2,6% de leurs prix de vente.

Le chiffre d'affaires du Pôle Produits pour la Construction (PPC) recule de 14,0%. La hausse significative des prix de vente en moyenne sur le trimestre (+5,0%) n'a pas permis de compenser les fortes baisses de volumes constatées dans l'Aménagement Intérieur et, dans une moindre mesure, dans l'Aménagement Extérieur.

- L'activité Aménagement Intérieur reste très affectée par la poursuite de la baisse des marchés de la construction et voit son chiffre d'affaires baisser de 18,0% sur le trimestre. Les prix de vente sont néanmoins en hausse de 1,7% en moyenne sur la période grâce, en particulier, aux augmentations de prix réalisées dans le Gypse aux Etats-Unis et en Europe au cours des derniers mois.

- L'activité Aménagement Extérieur voit également ses volumes de vente baisser sensiblement sur l'ensemble de ses composantes. Malgré les très fortes hausses de prix réalisées (+9,7%), le chiffre d'affaires recule de 8,5%.

Le Pôle Distribution Bâtiment subit une baisse d'activité en ligne avec celle du Pôle PPC, à -14,0%. Au recul des marchés britannique et espagnol, qui reste très important sur le trimestre, vient désormais s'ajouter le ralentissement de l'ensemble des autres pays européens. Par ailleurs, cette baisse sensible d'activité reflète l'impact, sur les volumes de vente des deux premiers mois de l'année, de conditions climatiques particulièrement défavorables. Les prix de vente, quant à eux, résistent bien.

Le Pôle Conditionnement conserve également une bonne dynamique en termes de prix (+4,0% sur le trimestre), mais voit ses volumes de vente reculer de 7,7%, en raison d'une baisse sensible d'activité sur ses principaux marchés européens.

Analyse par grande zone géographique (à données comparables)

Au cours du premier trimestre 2009, la crise économique a touché l'ensemble des zones géographiques où le Groupe est présent, avec une ampleur sensiblement équivalente :

- La France voit son chiffre d'affaires reculer de 13,2%, en raison de la baisse de ses principaux marchés (construction et industrie) notamment au cours des deux premiers mois de l'année, pénalisés par des conditions climatiques défavorables.

- Les autres pays d'Europe occidentale accusent une baisse encore plus prononcée, à -19,1%. Le repli des économies britannique et espagnole s'est poursuivi au cours du 1er trimestre, et s'est accompagné d'un fort ralentissement dans la plupart des autres pays européens, tant dans la construction que dans l'industrie.

- En Amérique du Nord, malgré le rebond observé au second semestre 2008, le chiffre d'affaires baisse de 12,6%, en raison du nouveau recul des marchés de la construction et de la forte chute de la production industrielle.

- L'Asie et les pays émergents sont également fortement touchés par la crise économique et connaissent un recul de 13,7% de leur chiffre d'affaires. Les pays d'Europe de l'Est et d'Asie sont en forte baisse (à l'exception de l'Inde, qui continue à progresser), tandis que l'Amérique latine résiste mieux.

Point sur les litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis

Le nombre de nouveaux litiges mettant en cause CertainTeed au cours du 1er trimestre 2009 est de 1 000 environ, soit autant qu'au premier trimestre 2008. Après prise en compte des plaintes ayant fait l'objet de transactions au cours de la même période, le stock de litiges en cours au 31 mars 2009 est stable par rapport au 31 décembre 2008, à environ 68 000.

Perspectives

Après un premier trimestre déprimé sur l'ensemble des marchés mondiaux, et dans un contexte toujours aussi incertain, le Groupe ne perçoit pas, à ce stade, d'éléments tangibles lui permettant d'affirmer que la crise économique a atteint son point bas. Dans ce contexte, et compte tenu notamment d'une base de comparaison élevée, l'ensemble du premier semestre 2009 sera particulièrement difficile.

Par conséquent, et comme il s'y est engagé, le Groupe renforce avec détermination les mesures financières et opérationnelles engagées au cours des derniers mois et en particulier :

    
    - la priorité opérationnelle donnée aux prix de vente,

    - l'accélération et l'amplification du programme de restructurations et
      de réductions de coûts,

    - le contrôle strict du besoin en fonds de roulement,

    - la baisse significative des investissements industriels (baisse de plus
      de 500 millions d'euros sur l'année),

    - la suspension des projets d'acquisitions.

Grâce à son augmentation de capital réussie, le Groupe dispose d'une structure financière solide lui permettant de traverser la crise et de bénéficier pleinement de la reprise économique lorsqu'elle se produira.

Prochaine publication de résultats :

- Résultats du premier semestre 2009 : 23 juillet 2009, après bourse.

    
    Contacts analystes, investisseurs
 
    Florence TRIOU-TEIXEIRA, +33-1-47-62-45-19
    Etienne HUMBERT, +33-1-47-62-30-49
    Vivien DARDEL, +33-1-47-62-44-29
    
    Contact presse
 
    Sophie CHEVALLON, +33-1-47-62-30-48

Saint-Gobain

Contacts analystes, investisseurs: Florence TRIOU-TEIXEIRA, +33-1-47-62-45-19; Etienne HUMBERT, +33-1-47-62-30-49; Vivien DARDEL, +33-1-47-62-44-29. Contact presse: Sophie CHEVALLON, +33-1-47-62-30-48

Valeurs associées

+0.76%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.