Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GEMALTO

49.91EUR
+0.06% 
indice de référence SBF 120

NL0000400653 GTO

Euronext Amsterdam données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    49.93

  • clôture veille

    49.88

  • + haut

    49.93

  • + bas

    49.87

  • volume

    47 047

  • valorisation

    4 513 MEUR

  • capital échangé

    0.05%

  • dernier échange

    22.05.18 / 10:22:14

  • secteur

    Logiciels

  • Indice de référence

    SBF 120

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    48.42

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    51.40

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter GEMALTO à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GEMALTO à mes listes

    Fermer

Safran va céder Morpho à Oberthur (Advent)

Reuters29/09/2016 à 15:56

SAFRAN VA CÉDER L'EX-MORPHO À OBERTHUR

PARIS (Reuters) - Safran a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives avec le fonds Advent, propriétaire du groupe Oberthur, pour lui céder ses activités d'identité et sécurité pour un montant de 2,425 milliards d'euros.

Safran Identity & Security (ex-Morpho) sera rapproché d'Oberthur Technologies pour créer un champion mondial des technologies de l'identification, avec un chiffre d'affaires combiné de 2,8 milliards d'euros, précise dans un communiqué l'équipementier pour l'aéronautique et la défense.

Le nouveau groupe, dans lequel la banque publique Bpifrance aura une participation, aura une forte implantation en France notamment son siège social, des activités de R&D de pointe et des capacités de production clés, ce qui répond aux inquiétudes exprimées par les pouvoirs publics et les syndicats.

"L'offre d'Advent et d'Oberthur était la mieux-disante sur tous les critères, qu'il s'agisse du prix, des engagements sur l'emploi et les sites industriels ainsi que sur les questions de concurrence", a expliqué à Reuters une source proche du dossier.

Interrogée sur la participation que détiendra Bpifrance dans le nouvel ensemble, qui a vocation à terme à être côté sur Euronext Paris, la source a ajouté que le sujet était toujours en cours de discussions.

"Bpifrance aura des droits de gouvernance pour préserver les intérêts français", a-t-elle ajouté.

DES ENGAGEMENTS AUPRÈS DU GOUVERNEMENT

Déjà actionnaire de Gemalto, qui était également en lice pour le rachat de Safran Identity & Security, Bpifrance souhaitait participer en tant qu'actionnaire minoritaire au processus de vente.

"C'était le souhait de l'Etat compte tenu du caractère sensible des activités de Safran Identity & Security", a déclaré à Reuters un porte-parole de Bpifrance.

L'an dernier, la banque publique s'était déjà alliée au fonds Apollo pour racheter Verallia à Saint-Gobain. Bpifrance détient 10% du capital de Verallia et Apollo 90%.

Safran avait décidé au printemps de mettre en vente sa filiale de sécurité et d'identité et avait sélectionné au début de l'été cinq offres pour participer au second tour d'enchères.

Pour renforcer leur candidature, Advent et Oberthur avaient écrit début septembre au gouvernement pour s'engager à préserver les emplois chez Safran Identity & Security et à maintenir son siège social en France. Leur offre était soutenue par le syndicat CFDT.

Outre Gemalto, dont le titre perd environ 5% en Bourse après ces annonces, les autres candidats à la reprise de Safran I&S étaient les fonds KKR - associé à Impala -, Bain Capital - en tandem avec Ardian - et CVC.

La finalisation de la transaction entre Safran et Advent devrait intervenir courant 2017.

Safran I&S a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros et emploie 7.800 personnes dans plus de 50 pays.

(Matthieu Protard et Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

+0.06%
-0.24%
-0.23%

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.589 +5.18%
5637.87 +0.01%
CGG
2.404 +0.50%
37.864 -0.12%
75.82 -0.11%
6.29 +0.56%
TAI
1.87 0.00%
284.49 +2.77%
19.78 -0.22%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.