Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Safran : JP Morgan passe à l'achat
AOF04/03/2021 à 15:20

La ligne d'assemblage dédiée à l'assemblage final du moteur LEAP. (Crédits photo : Safran - Adrien Daste)

La ligne d'assemblage dédiée à l'assemblage final du moteur LEAP. (Crédits photo : Safran - Adrien Daste)

(AOF) - JPMorgan a relevé son opinion de Neutre à Surpondérer sur le titre Safran, tout en augmentant son objectif de cours de 106 à 136 euros.

Le broker se dit encouragé par les données récentes sur l'efficacité des vaccins anti-Covid et par les commentaires positifs d'Airbus et Safran sur leurs objectifs de moyen terme. L'analyste souligne néanmoins que la reprise ne sera pas linéaire, l'IATA ayant signalé un risque de baisse du trafic aérien en 2021.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Equipementier aéronautique et spatial 2ème mondial, né en 1905 : numéro 1 des moteurs d'avions civils, des turbines et commandes de vols d'hélicoptères, des transmissions de puissance, des nacelles de moteurs d'avions, numéro 2 des moteurs spatiaux, numéro 4 des moteurs d'avions militaires... ;

- Activité de 24,6 Mds€, organisée en 4 divisions : la propulsion aéronautique et spatiale (49 % du chiffre d'affaires), l'équipement aéronautique, défense et systèmes (38 %), puis Aircrafts interiors ;

- Modèle d'affaires : - recentrage sur l'aviation civile avec le rachat de Zodiac Aerospace - renforcement de la propulsion et l'équipement, avec pour objectif 2035  le rang de numéro 1 mondial des équipementiers aéronautiques - partenariat historique avec GE, jusqu'en 2040 sur le moteur civil CFM56, peu à peu remplacé par le moteur Leap - montée en puissance des services (57 % des ventes), mieux margés que la 1ère monte ;

- Capital non opéable (11 % des actions et 18,4 % des droits de vote pour l'Etat, 6,9 % et 10,6 % pour les salariés), Ross McInnes étant président du conseil d'administration de 17 membres et Philippe Petitcolin directeur général, remplacé en janvier 2021 par Olivier Andries ;

- Carnet de commandes record à plus de 4 fois les ventes annuelles et récurrence du chiffre d'affaires dans l'après-vente pour moteurs civils (plus de la moitié des revenus et plus des 2/3 du bénéfice opérationnel) ;

- Succès de la montée en production du moteur Leap, avec un carnet de commandes de près de 16 000 pièces ;

- Bilan sain avec un autofinancement libre de 2 Mds€ à fin 2019, une trésorerie de 3,2 Mds€ et des lignes de crédit 5,5 Mds€ à fin mars.

Enjeux

- Stratégie 2022 de hausse de la compétitivité et de rôle de leader de l'avion plus électrique, avec une croissance annuelle de 4 à 6 % du chiffre d'affaires, une marge opérationnelle entre 16 et 18 % et des dépenses de R&D entre 6 et 7 % du chiffre d'affaires ;

- Politique de partenariats, avec MTU pour le moteur de l'avion de chasse européen Daher, avec Airbus pour la propulsion hybride et d'investissements ciblés, dans Electric Power Systems pour les produits de stockage énergétique...

Innovation

Stratégie d'innovation intégrée au modèle d'affaires avec un portefeuille de 11 000 brevets, dont 1100 déposés en 2019;

- 1,7Md€ de R&D et 542 M€ en R&T (recherche et technologie)

- 2 centres de R&T "Safran Tech" à Saclay et Gennevilliers : énergie et propulsion, matériaux et procédés, capteurs, systèmes électriques et électroniques, traitement du signal et de l'information, modélisation & simulation et futures aubes de turbines;

- Plateformes avec équipements spécifiques pour matériaux de nouvelle génération;

- Regroupement des procédés de fabrication additive au Haillan, en vue de leur déploiement industriel;

- Partenariats stratégiques - la « Clean Sky » européenne, Saclay, INSALyon, ASTech... 

Environnement

-Stratégie déployée essentiellement sur la réduction des émissions de CO2 de ses produits, en coopération avec les avionneurs pour aboutir à la fabrication d'un aéronef de rupture « bas-carbone » d'ici 2035 et neutre d'ici 2050 avec plusieurs pistes d'approche -carburants durables, propulsion hybride, ou thermique ultra-optimisée. 

A suivre (dont impact de la pandémie)

- Risque boursier d'une nouvelle sortie partielle de l'Etat ;

- Dans la défense, retombées du PST Furious de la DGA -insertion de robots terrestres au sein des forces armées- et, dans le civil, recul des coûts de production du moteur LEAP ;

- Impact de la pandémie : recul de 6 % des ventes au 1er trimestre, accusé essentiellement en mars et anticipations négatives pour les 2ème et 3ème trimestre ;

- Plan de réaction à la pandémie : fermeture de sites, réduction de 60 % des investissements, recul de 33 % des dépenses de R&D et de 20 % des coûts opérationnels ;

- Suppression du dividende (1,82 € prévus) et objectif 2020 limité à la génération de trésorerie positive.

Des fondamentaux d'une croissance mondiale qui demeurent

La crise actuelle ne remettrait pas durablement en cause les fondamentaux de la croissance mondiale du transport aérien, qui devrait retrouver un rythme de 4 % par an en moyenne sur les vingt prochaines années. Cela devrait assurer un doublement du nombre de passagers aériens sur la période, ainsi qu'un quasi-doublement de la flotte mondiale, qui atteindrait 48.400 avions en 2039.

Les avions monocouloirs moyen-courriers, de type Airbus A320 et Boeing 737, représenteront toujours la plus grosse partie de la demande, avec 32.270 livraisons prévues sur vingt ans. Une prévision quasi-identique à celle de 2019. L'Asie, en particulier la Chine, hébergera la plus grande partie de la flotte mondiale (presque 40% contre 30% actuellement).

Valeurs associées

Euronext Paris -1.12%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 04/03/2021 à 15:20:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nirams
    04 mars14:53

    il aurait passer à la vente la terre s'arrête de tourner

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer