Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

S&P souligne les risques d'un éventuel plan de relance en Chine

Reuters22/08/2012 à 14:25

S&P SOULIGNE LES RISQUES D'UN ÉVENTUEL PLAN DE RELANCE EN CHINE

PEKIN (Reuters) - La Chine a les moyens de lancer un plan de relance pour soutenir son économie mais cela l'exposerait à de nouveaux risques, a estimé mercredi Standard & Poor's, alors que des médias chinois entretiennent la spéculation sur de nouveaux plans d'investissement massifs.

Dans une nouvelle étude, S&P note que la montagne de dettes laissée derrière lui par le plan de relance de 4.000 milliards de yuans (505 milliards d'euros) lancé pendant la crise de 2008-2009 a restreint l'intérêt de Pékin pour une démarche de même ampleur.

"Des dépenses inefficaces peuvent peser sur les perspectives de croissance futures de la Chine", conclut S&P dans son étude. "Elles pourraient aussi accroître les dommages causés par le précédent plan de dépenses de relance en affaiblissant davantage les bilans des administrations et des banques commerciales et en provoquant une hausse des coûts de financement futurs dans l'économie."

Le plan de relance de 2008-2009 a généré 10.700 milliards de yuans de dettes accumulées par les collectivités locales pour respecter les objectifs que leur fixait Pékin. Les analystes estiment qu'un tiers de ces dettes pourrait ne jamais être remboursé.

Plusieurs médias locaux ont rapporté par ailleurs que la municipalité de Tianjin, un important port du nord-est du pays, envisageait un plan d'investissement pluriannuel de 1.500 milliards de yuans, équivalent à environ un an et demi d'activité économique de la zone.

Ce plan, qui n'est toutefois directement évoqué que dans un article publié sur le site internet de la municipalité, porterait sur 10 secteurs, comme la pétrochimie, les équipements portuaires ou l'aéronautique.

PLUSIEURS PLANS RÉGIONAUX ÉVOQUÉS, PAS CONFIRMÉS

Un porte-parole de la municipalité a déclaré à Reuters ne pas avoir connaissance de l'existence de ce projet.

Mardi, des médias avaient rapporté que la ville de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, projetait d'investir 1.500 milliards de yuans en trois ans dans sept secteurs.

La presse a évoqué ces dernières semaines des projets du même ordre dans plusieurs autres villes ou régions, alimentant l'espoir de voir la Chine préparer un vaste plan de relance pour soutenir sa croissance économique, attendue à 8% en 2012, au plus bas depuis 13 ans.

"Si l'on regarde l'ampleur de certaines des annonces de relance, il est assez clair qu'il est pratiquement impossible qu'elles soient toutes suivies d'effet", explique Alistair Thornton, économiste d'IHS Global Insight.

Pour de nombreux observateurs, les informations sur ces projets pourraient être distillées pour soutenir le moral des investisseurs.

"Pour une bonne part, il s'agit simplement de projets, ou de projets plus détaillés des plans quinquennaux", explique Ting Lu, économiste de Bank of America-Merrill Lynch. "On ne peut pas parler de relance au sens où l'entend Wall Street."

De fait, nombre des projets évoqués par la presse ces dernières semaines correspondent aux priorités définies par les plans quinquennaux existants des villes ou des régions concernées.

Koh Gui Qing, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.