Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

S&P prive les Pays-Bas du AAA, la perspective de l'Espagne stable

Reuters29/11/2013 à 12:13

STANDARD & POOR'S PRIVE LES PAYS-BAS DE LA NOTE AAA

par Sara Webb et Julien Toyer

AMSTERDAM/MADRID (Reuters) - Standard & Poor's a privé vendredi les Pays-Bas de la note suprême AAA - l'une des dernières de la zone euro - en l'abaissant d'un cran à AA+, tout en adressant à l'Espagne un satisfecit pour ses tentatives de réforme des finances publiques en relevant sa perspective de négative à stable.

A la suite de la décision de l'agence de notation, il ne reste plus que trois pays de la zone euro à bénéficier du AAA auprès des trois agences de notation principales : l'Allemagne, le Luxembourg et la Finlande.

S&P estime que les perspectives de croissance de la cinquième puissance économique de la zone euro sont moins favorables que prévu. Fitch et Moody's continuent de noter les Pays-Bas en triple A.

"Le taux de croissance tendanciel du PIB réel par habitant reste décidément inférieur à ceux de pays au développement économique élevé comparable", souligne S&P, qui a par ailleurs confirmé la note à court terme A-1+.

Le sentiment de crise qui entourait l'Espagne et l'Italie s'est quelque peu atténué ces six derniers mois encore que l'Europe ait toutes les peines du monde à créer cette croissance qui lui permettrait de réduire le chômage et d'assainir une dette qui, dans certains pays, dépasse les 100% du PIB.

Les Pays-Bas, qui n'ont cessé de prêcher une orthodoxie budgétaire rigoureuse à l'adresse des pays du sud de la zone euro, ont dû eux-mêmes procéder plusieurs fois à des coupes claires pour respecter le critère fondamental d'un déficit budgétaire ne dépassant pas 3% du PIB.

Cette cure d'austérité infligée à l'Europe provoque la colère des populations et met à mal la croissance. L'économie néerlandaise n'a connu qu'une croissance de 0,1% au troisième trimestre tandis que la zone euro dans son ensemble a stagné, la reprise de la France tournant court et la croissance de l'Allemagne ralentissant.

"La forte contribution des exportations nettes à la croissance n'a pas suffi à compenser une économie intérieure affaiblie", note Standard & Poor's.

"La croissance de l'investissement et de la consommation réelle moyenne s'est contractée sur 2009-2013 (et nous pensons que la consommation privée stagnera encore en 2014 et en 2015) malgré la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne".

S&P anticipe à présent une contraction de 1,2% du PIB néerlandais en 2013, une croissance de 0,5% en 2014, accélérant progressivement pour atteindre 1,5% en 2016.

DEUX AGENCES SUR TROIS ONT RELEVÉ LA PERSPECTIVE

Au contraire, l'Espagne, dont les ratings ont chuté ces deux dernières années en raison du fardeau créé par le renflouement du secteur bancaire et des gouvernements régionaux, a récemment révisé en hausse sa prévision de croissance pour 2014, à 0,7% contre 0,5% précédemment.

L'Espagne est bien sortie d'une récession de deux ans au troisième trimestre, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique (Ine), confirmant ainsi des données préliminaires publiées fin octobre.

Il a ajouté que les dépenses des ménages, qui représentent les deux tiers du PIB, commençaient également à se redresser, ce qui paraît de bon augure pour assurer une reprise durable.

S&P est la deuxième des trois grandes agences de notation à relever la perspective de l'Espagne en moins d'un mois, Fitch étant déjà passé de négative à stable dans le courant novembre.

L'agence a confirmé les notes longues et courtes BBB-/A-3, jugeant que la position externe de la quatrième puissance économique de la zone euro s'améliore à mesure que la croissance économique se reprend progressivement.

"D'autres paramètres de crédit se stabilisent, selon nous, du fait des réformes structurelles et budgétaires, combinées avec des politiques de soutien de la zone euro", observe S&P.

Modération salariale et réformes économiques douloureuses ont permis à l'Espagne de regagner ses avantages compétitifs perdus durant une décennie de boom immobilier. Les exportations augmentent et son exposition de crédit nette face au reste du monde devrait devenir positive pour la première fois depuis des décennies.

Moody's, comme S&P, note l'Espagne un cran au-dessus de la catégorie spéculative ("junk"), tandis que Fitch note encore un cran au-dessus.

Enfin, S&P a également annoncé le relèvement de la note de Chypre, de CCC+ à B-, estimant que les risques à court terme associés aux remboursements de dettes ont reflué.

La perspective est stable.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.