1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

S&P met Londres en garde sur un Brexit désordonné

Reuters05/02/2018 à 11:38
    LONDRES, 5 février (Reuters) - La Grande-Bretagne doit faire 
attention à ne pas sous-estimer l'instinct de "préservation" de 
l'Union européenne sous peine de risquer un Brexit désordonné et 
une dégradation supplémentaire de sa note de crédit, a déclaré 
lundi l'agence S&P Global. 
    "Le Royaume-Uni risque une nouvelle dégradation économique, 
financière et de notation s'il ignore la logique de préservation 
de l'UE", écrit un analyste de l'agence, Moritz Kraemer, dans 
une note. 
    Il fait ainsi référence à la nécessité pour l'UE d'éviter un 
effet domino de pays susceptibles de vouloir quitter le bloc à 
leur tour s'ils ont l'impression que la Grande-Bretagne a 
bénéficié d'un accord commercial "clément" après sa sortie. 
    S&P a retiré à la Grande-Bretagne sa note maximale AAA et 
l'a dégradée de deux crans, à AA, avec perspective négative, 
après le vote en faveur du Brexit en juin 2016. 
    "A l'époque, le gouvernement britannique s'est mépris sur le 
sentiment des électeurs lorsqu'il les a invités à voter sur 
l'appartenance à l'UE. Il faut espérer qu'il ne se méprenne pas 
non plus sur les convictions centrales qui sont celles de 
l'autre côté de la Manche", prévient Moritz Kraemer. 
    "Sinon, un Brexit désordonné pourrait devenir de plus en 
plus probable. Une telle tournure d'événements entraînerait une 
pression à la baisse renouvelée sur la note souveraine de la 
Grande-Bretagne." 
 
 (Marc Jones 
Bertrand Boucey pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

21.565 -3.62%
4853.7 -0.88%
1.1299 -0.52%
60.16 -2.51%
7.14 +11.56%

Les Risques en Bourse

Fermer