Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

S&P menace de dégrader la dette de Casino à "junk bonds"

Reuters18/01/2016 à 07:03

S&P PLACE SOUS SURVEILLANCE NÉGATIVE LES NOTES DE CRÉDIT DE CASINO

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Standard & Poor's a placé sous surveillance négative les notes de crédit de Casino, menaçant de faire passer la dette du groupe de distribution dans la catégorie des obligations spéculatives pour cause de forte dégradation des résultats du groupe au Brésil et d'endettement élevé.

Alors que l'agence de notation avait confirmé il y a un mois la note de solidité financière du distributeur après l'annonce de son plan de désendettement, elle revient sur son appréciation malgré de nouvelles cessions d'actifs annoncées par le groupe.

S&P, qui se donne 90 jours pour évaluer l'évolution des résultats et de la situation financière de Casino, indique qu'elle pourrait abaisser sa note à long terme de deux crans au maximum.

Abaissée d'un cran seulement, la dette de long terme aujourd'hui notée BBB- basculerait dans la catégorie des dettes à haut risque (junk bonds) qui ne peuvent être détenues par les grands investisseurs institutionnels.

Interrogé, Casino s'est refusé à tout commentaire.

"Malgré l'engagement du groupe à céder des actifs pour réduire la dette de Casino, la rentabilité va continuer d'être assez faible pendant une période prolongée et le niveau de dette trop élevé", souligne S&P dans un communiqué.

L'agence va aussi réexaminer l'impact de la structure de détention de Casino par Rallye, maison-mère endettée, qui réduit encore sa flexibilité financière du groupe compte-tenu des besoins de remontée de dividendes nécessaires au service de la dette de Rallye.

Elle estime aussi que son appréciation du profil de crédit de l'ensemble du groupe est mise sous une "pression substantielle" par la dégradation de la valorisation de Rallye, dont la valeur des actifs est maintenant inférieure à la valeur des dettes du fait de la chute du cours de Bourse de Casino.

"COMPLEXITÉ FINANCIÈRE"

L'avertissement de S&P intervient après les attaques du fonds américain Muddy Waters jugeant le groupe "dangereusement endetté" et estimant que son ingénierie financière complexe masquait une forte détérioration de ses activités.

Mis sous pression par une chute de plus de 40% de son cours de Bourse en 2015, liée à la baisse de ses performances au Brésil et en France, Casino a dévoilé en décembre un plan de désendettement de 2,0 milliards d'euros, le deuxième en six mois avant, avant de réviser une nouvelle fois à la baisse ses prévisions de résultats 2015.

Le Brésil compte pour près de 40% du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel du groupe.

Contre toute attente, il a ensuite annoncé la cession de sa très rentable filiale Big C - alors qu'il prévoyait il y a seulement un mois de faire entrer des investisseurs minoritaires dans ses galeries commerciales - afin de porter son plan de désendettement de 2,0 à 4,0 milliards d'euros.

S&P juge "positives" les décisions prises en matière de désendettement mais estime que "les bénéfices d'une reprise modérée en France et ceux des cessions d'actifs pourraient être "sensiblement dilués par une faiblesse profonde et durable des résultats au Brésil, aggravés par la baisse des devises".

Aussi, Casino pourrait ne pas pouvoir améliorer sensiblement son ratio d'endettement en 2016, contrairement à ce que S&P attendait auparavant.

"Nous pensons possible que Casino dégage un ratio ajusté de dette sur Ebitda supérieur à 4 à la fin 2015", relève S&P pour qui une complexité financière "supérieure à la moyenne" pèse sur le profit de crédit du groupe.

A la fin 2014, la dette nette de Casino totalisait 5,8 milliards d'euros et celle de Rallye 2,4 milliards.

(Avec Véronique Tison, édité par Jean-Michel Belot)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gbirothe
    18 janvier08:29

    le cote de 50% elle est noté BBB/ perspective - ... sans commentaire, on dirait certain titre de presse qui annonce l'info une fois qu'elle a eu lieu

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.