1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ryad ne compensera pas la perte de production iranienne, prévient Téhéran

Reuters31/07/2018 à 12:26
    LONDRES, 31 juillet (Reuters) - Donald Trump aurait tort de
compter sur l'Arabie saoudite et sur les autres producteurs de
pétrole pour compenser le déficit de production qui résultera
des sanctions que Washington entend rétablir contre l'Iran, a
déclaré mardi le représentant de Téhéran au sein de l'Opep.
    Ces propos interviennent au lendemain de la publication
d'une enquête de Reuters qui montre que la production de pétrole
issue de pays de l'Opep a augmenté de 70.000 barils par jour au
mois de juillet. 
    La production saoudienne a effectivement augmenté mais elle
a été contrebalancée par une diminution de l'offre iranienne
avant le rétablissement des sanctions américaines.
    "Il semble que le président Trump ait été pris en otage par
l'Arabie saoudite et par quelques producteurs lorsqu'ils ont dit
qu'ils pourraient compenser 2,5 millions de barils par jour
d'exportations iraniennes, ce qui l'a incité à prendre ces
mesures contre l'Iran", a déclaré Hossein Kazempour à Reuters.
    "Désormais, la Russie et eux vendent davantage de pétrole et
pour plus cher."
    Selon Hossein Kazempour, les cours du brut, dont Donald
Trump espère enrayer l'envolée en convainquant les membres de
l'Opep de relever leur niveau de production, continueront
d'augmenter sauf si les Etats-Unis accordent des dispenses
permettant l'achat de brut iranien.
    "Ils demandent également aux Etats-Unis d'utiliser leurs
réserves stratégiques. Cela induira là-encore une hausse des
cours. L'octroi de dispenses accordées par les Etats-Unis à nos
clients sera imputable au comportement des bluffeurs (saoudiens
et autres producteurs) et si elles ne sont pas accordées, cela
fera encore grimper les cours."

 (Alex Lawler, Nicolas Delame pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer