1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Rubygate: Un procureur demande la mise en examen de Berlusconi

Reuters24/11/2017 à 19:05
    TURIN, Italie, 24 novembre (Reuters) - Un procureur a 
demandé vendredi la mise en examen de Silvio Berlusconi pour 
subornation de témoin lors de son procès de 2013 pour relations 
sexuelles tarifées avec une mineure. 
    D'après le parquet de Turin, l'ex-président du Conseil a 
payé une ancienne infirmière et modèle, Roberta Bonasia, en 
échange de son faux témoignage lors de son procès pour relations 
sexuelles avec Karima El Mahroug, une danseuse de cabaret 
marocaine de dix-sept ans à l'époque des faits, plus connue sous 
son nom de scène de Ruby Rubacuori (la voleuse des coeurs). 
    Roberta Bonasia était l'une des témoins qui ont raconté à la 
barre les soirées licencieuses surnommées "Bunga Bunga" dans la 
résidence privée de Berlusconi à Arcore, près de Milan, et que 
l'ancien chef de gouvernement présentait comme des dîners 
raffinés. 
    Berlusconi avait été condamné en première instance à sept 
ans de prison pour incitation à la prostitution de mineure. Il 
avait été disculpé en appel l'année suivante, la cour ayant 
établi que rien ne prouvait qu'il connaissait l'âge de Mahroug. 
    La justice enquête depuis sur de possibles corruptions de 
témoins. 
    L'accusation affirme que Berlusconi a versé 10 millions 
d'euros en échange de témoignages favorables. 
    Des procédures sont en cours devant différents tribunaux, 
dont celui de Turin. 
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès 
de l'avocat de Berlusconi, qui a démenti par le passé toute 
malversation dans cette affaire. 
    A 81 ans, le "Cavaliere" tente de revenir à l'avant-scène de 
la vie politique italienne en vue des prochaines élections 
législatives, prévues au printemps prochain. 
    Son parti, Forza Italia, est le pivot de la coalition de 
droite qui est actuellement en tête des intentions de vote 
mesurées par les instituts de sondage. 
 
 (Gianni Montani à Turin, avec Ilaria Polleschi à Milan; 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

3.355 -12.86%
CGG
1.15 -2.79%
1.13075 0.00%
14.54 -0.38%
60.3 -2.28%

Les Risques en Bourse

Fermer