1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RPT-Wall Street termine sur une note irrégulière
Reuters24/07/2017 à 23:01

WALL STREET FINIT IRRÉGULIÈRE

par Tanya Agrawal et Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - (Lire que le Nasdaq a terminé en légère hausse et non étale)

Wall Street a terminé sur une note irrégulière lundi, les indices Dow Jones et S&P-500 ayant été tirés vers le bas par Johnson & Johnson, tandis que le Nasdaq Composite a terminé en légère hausse avant les comptes d'Alphabet, prélude à une vague de résultats de valeurs high tech cette semaine.

Alphabet a annoncé lundi une chute de 27,7% de son bénéfice trimestriel en raison d'une charge liée à une amende record de 2,4 milliards de dollars imposée par l'Union européenne à sa filiale Google. [L5N1KF68G]

Le groupe pharmaceutique diversifié, qui avait relevé la semaine dernière sa fourchette de prévision de son bénéfice annuel à la suite de résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre, a pâti ce lundi de l'arrivée d'un deuxième concurrent biosimilaire pour son traitement vedette Remicade contre la polyarthrite rhumatoïde.

L'action J&J a perdu 1,7% à 133,01 dollars.

Les investisseurs surveillent par ailleurs les résultats des valeurs high techs, dont le dynamisme commence à susciter quelques interrogations quant au bien-fondé de leurs valorisations, alors que des poids lourds tels que Facebook et Amazon doivent également publier leurs trimestriels cette semaine.

Le secteur high tech (+0,25%) reste toutefois celui qui réalise la meilleure performance depuis le début de l'année.

Les analystes prévoient une hausse de 8,8% des bénéfices trimestriels des sociétés composant l'indice Standard & Poor's, alors que leur projection était de 8% au début du mois, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

L'indice Dow Jones a cédé 66,90 points (0,31%) à 21.513,17 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 2,63 points, soit 0,1%, à 2.469,91 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 23,05 points (0,36%) à 6.410,81 points.

L'indice S&P-500 est en hausse de 10,4% depuis le début de l'année et son PER est de 17,7, supérieur à sa moyenne de long terme qui est de 15.

Le marché suit également l'évolution de la situation politique à Washington car il doute de plus en plus de la capacité du président Donald Trump à faire adopter ses programmes pro-croissance après l'échec de la réforme de la santé.

Au plan macroéconomique, le Fonds monétaire international (FMI) a confirmé prévoir une accélération de la croissance économique mondiale à 3,5% cette année, soit 0,3 point de plus qu'en 2016, la révision à la baisse de ses attentes pour les Etats-Unis étant compensée par plus de dynamisme en zone euro et en Chine.

Les investisseurs attendent aussi la conclusion, mercredi, de la réunion de politique monétaire de deux jours de la Réserve fédéraie. Elle sera suivie d'un simple communiqué publié à 18h00 GMT, qui sera comme de juste analysé pour y trouver éventuellement quelques indices sur l'évolution future des taux d'intérêt.

Un dernier élément a joué sur le marché ce lundi, en négatif: les reventes de logements ont baissé plus que prévu en juin aux Etats-Unis, conséquence d'une pénurie chronique qui a poussé les prix moyens à de nouveaux records.

Aux valeurs, Halliburton a perdu 4,2%. Le parapétrolier a publié de solides résultats pour le deuxième trimestre mais a averti que la croissance du nombre de puits en Amérique du Nord commençait à se stabiliser.

WebMD Health a bondi de 19,8%, le site américain d'information médicale ayant annoncé lundi son rachat par la firme de capital-investissement KKR & Co, une transaction d'environ 2,8 milliards de dollars.

Le fabricant de jouers Hasbro a laissé 9,4%, ayant annoncé un chiffre d'affaires trimestriel en hausse mais à peine supérieur aux attentes, en dépit d'une bonne demande pour ses jouets Transformers et Nerf aux Etats-Unis.

Valeurs associées

-0.53%
-0.62%
+0.49%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • e.leliev
    24 juillet23:24

    PE Ratio de Shiller : un peu plus qu'en 1929 !http://www.multpl.com/shiller-pe/

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5196.32 +0.01%
1.1353 +0.06%
21.06 +1.54%
25.16 -0.63%
2.113 +21.93%

Les Risques en Bourse

Fermer