Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

S&P 500 INDEX

2 461.43Pts
-0.15% 
Ouverture théorique 0

US78378X1072 SP500

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 462.25

  • clôture veille

    2 465.10

  • + haut

    2 467.11

  • + bas

    2 459.40

  • +haut 12 derniers mois

    2 467.11

  • +bas 12 derniers mois

    1 737.92

  • volume

    1 995 680 904

  • dernier échange

    08.09.17 / 22:20:01

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur S&P 500 INDEX

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter S&P 500 INDEX à mes listes

    Fermer

RPT-Wall Street se prépare à une saison de résultats sans éclat

Reuters28/09/2015 à 07:40

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée dimanche) par Caroline Valetkevitch NEW YORK, 28 septembre (Reuters) - Wall Street s'attend à ce que la période des publications de résultats trimestriels qui s'approche soit sombre et n'anticipe pas d'amélioration rapide. Les analystes ont revu à la baisse leurs estimations pour le troisième trimestre, qui s'achève mercredi, et pour les suivants. Si leurs projections sont confirmées par les publications, les actions, déjà bien valorisées, pourraient être jugées trop chères. Les estimations pour l'indice Standard & Poor's-500 .SPX prédisent actuellement une baisse globale de 3,9% des profits par rapport à l'an dernier, selon les données Thomson Reuters, et la moitié des 10 grands secteurs de l'indice devraient afficher des bénéfices en recul, en raison de la chute des cours du pétrole, de l'appréciation du dollar et de la dégradation de la demande mondiale. Les prévisions pour les trimestres à venir sont elles aussi mal orientées: les estimations de bénéfice par action à 12 mois donnent un recul de près de 2%, du jamais vu depuis fin 2009, selon les données Thomson Reuters I/B/E/S. Cette perspective est préoccupante pour les investisseurs car les multiples de valorisation sont au-dessus de leurs niveaux historiques en dépit de la baisse récente des marchés. Le S&P-500 a perdu environ 9% depuis son plus haut de clôture du 21 mai, en raison des inquiétudes liées au ralentissement de la croissance en Chine et des incertitudes sur l'évolution des taux d'intérêt. Et la dégradation des perspectives de bénéfices des entreprises constitue un motif supplémentaire de préoccupation. POINT BAS Au cours des derniers jours, le géant des engins de chantier et de terrassement Caterpillar CAT.N a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires 2015 et annoncé jusqu'à 10.000 suppressions de postes. ID:nL5N11U31V Et il n'est pas un cas isolé: sur la semaine écoulée, la liste des avertissements sur résultats inclut Pier 1 Imports PIR.N et Bed Bath and Beyond BBBY.O , dont les nouvelles prévisions pour le troisième trimestre sont inférieures aux attentes des analystes. A l'opposé, le géant des articles de sport Nike NKE.N a inscrit un record à Wall Street après la publication de résultats solides jeudi soir. Mais son cas reste isolé: au sein du S&P-500, les prévisions négatives pour le troisième trimestre sont 3,2 fois supérieures aux positives, un rapport supérieur à la moyenne historique, qui est de 2,7, selon les données Thomson Reuters. "Comment pourrait-on faire monter le marché avec tous ces signaux qui ne traduisent pas vraiment la prospérité ?", s'interroge Daniel Morgan, gérant senior de Synovus Trust Company. Pour autant, dans la grande majorité des cas, les résultats effectifs publiés par les entreprises sont supérieurs aux prévisions. "Cette partie du cycle des résultats est généralement marquée par un point bas en terme d'estimations", explique ainsi Greg Harrison, analyste senior de Thomson Reuters. Sur les deux premiers trimestres de cette année, avant que ne débutent les publications de résultats, le marché tablait de fait sur une baisse des profits du S&P-500, or ceux-ci sont ressortis en hausse. CHUTE DE PRÈS DE 65% DES PROFITS EN VUE DANS L'ÉNERGIE A 1.931,34 points en clôture vendredi, le S&P-500 est valorisé environ 16 fois les bénéfices attendus sur les 12 prochains mois, un ratio inférieur au pic de 17,8 atteint cette année mais supérieur à la moyenne historique, proche de 15. Il faudrait que l'indice revienne autour de 1.800 points pour ramener sa valorisation à sa moyenne historique. Autre élément préoccupant, le ratio cours/bénéfice (PER) du S&P-500 calculé sur la base des estimations pour les quatre prochains trimestres se rapproche de celui établi en prenant en compte les profits publiés pour les quatre derniers trimestres; une convergence qui traduit elle aussi la dégradation des estimations. Le PER "passé" ressort à environ 16,5 selon les données Thomson Reuters. L'an dernier à la même époque, le PER "avancé" était déjà à 16 mais le PER "passé" était de 17,6. La dernière période de convergence de ces deux indicateurs remonte à 2009, lorsque les résultats se dégradaient en raison de la crise financière. La baisse attendue de 3,9% des bénéfices au troisième trimestre, bien plus marquée que celle de 0,4% anticipée début juillet, serait la première baisse des profits du S&P-500 depuis le troisième trimestre 2009. La chute des résultats devrait atteindre 64,7% dans le secteur de l'énergie avec l'effondrement des cours du pétrole. Hors énergie, le S&P-500 devrait afficher une hausse de 3,7% de ses profits. Dans le secteur des matières premières, les bénéfices devraient avoir diminué de 13,8% sur juillet-septembre, alors que la baisse est attendue à 3,6% pour l'industrie. (Marc Angrand pour le service français)

Valeurs associées

-0.15%
-0.84%
-3.50%
-2.12%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.