Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

S&P 500 INDEX

2 461.43Pts
-0.15% 
Ouverture théorique 0

US78378X1072 SP500

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 462.25

  • clôture veille

    2 465.10

  • + haut

    2 467.11

  • + bas

    2 459.40

  • +haut 12 derniers mois

    2 467.11

  • +bas 12 derniers mois

    1 737.92

  • volume

    1 995 680 904

  • dernier échange

    08.09.17 / 22:20:01

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter S&P 500 INDEX à mes listes

    Fermer

RPT-Wall Street-Des rachats à bon compte possibles sur l'énergie

Reuters01/12/2014 à 07:30

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimanche après-midi) par Rodrigo Campos NEW YORK, 1er décembre(Reuters) - Les valeurs énergétiques ont subi de plein fouet la chute des cours du brut cette semaine à Wall Street mais en cela même elles constituent une bonne opportunité de rachats à bon compte sans qu'il soit possible toutefois de prédire jusqu'où elles tomberont. En dehors de cela, la semaine qui se présente va être particulièrement chargée; les intervenants de Wall Street devront en effet compter avec une avalanche d'indices sectoriels PMI lundi et mercredi, avec les réunions des banques centrales de Grande-Bretagne et de la zone euro jeudi et enfin avec la statistique de l'emploi américaine de novembre vendredi. Autant d'éléments qui, en dehors du contexte pétrolier, sont susceptibles d'influer sensiblement sur l'orientation d'un marché où l'indice du secteur de la prospection et de la production pétrolière et gazière .SPLRCOILP a chuté de 8,15% vendredi, dans le sillage d'un baril de brut américain CLc1 qui a lui-même cédé près de 10% autour de 66,36 dollars, au plus bas de quatre ans et demi. Cette glissade est intervenue au lendemain de la décision annoncée par l'Opep, à l'issue de sa réunion de Vienne, de ne pas réduire sa production. "Nous ne savons pas si l'Opep a des motifs autres pour laisser les cours pétroliers glisser, cela affectant l'ensemble du secteur (de la prospection et de la production), ou s'il était tout simplement trop compliqué de parvenir à un consensus sur la réduction de la production", expliquait Wells Fargo Securities vendredi. "Ce qui est certain c'est que des cash flows en baisse se traduiront très certainement par une diminution des investissements de prospection et de production". Les cours du brut américain se sont alignés sur la tendance suivie jeudi par le Brent LCOc1 , tous les marchés américains étant fermés jeudi pour Thanksgiving. Wall Street n'a connu par ailleurs qu'une demi-séance vendredi. "Attendons d'observer la tendance la semaine prochaine, lorsque le marché fonctionnera à plein. Toutefois, il est certain que la baisse des cours pétroliers sera une pression de plus sur les entreprises les plus faibles du secteur, surtout dans la prospection et celles qui sont très endettées", dit Quincy Krosby (Prudential Financial). L'indice S&P des valeurs de l'énergie .SPNY a perdu 6,3% vendredi, inscrivant une perte de 10,3% depuis le début de l'année. Quatorze des valeurs du secteur, qui en compte une quarantaine, sont à 2% ou moins d'un plus bas de 52 semaines et la pondération du secteur dans l'indice S&P-500 .SPX n'est plus qu'à un chiffre, soit moins de 8% vendredi en clôture, selon des données de Reuters. Enfin, près de 90% des valeurs du secteur se traitent en deçà de leur moyenne mobile de 100 jours. Toutefois, cette dégringolade est aussi synonyme de bonnes affaires. "Nous sommes passés récemment d'une recommandation de sous-pondérer à une recommandation neutre sur l'énergie, donc, en tendance, nous sommes d'accord avec l'idée que cette faiblesse constitue une bonne opportunité d'achat mais dire où se trouve le plancher, c'est très difficile", observe Tony Roth (Wilmington Trust). "Pour l'heure, le brut ne semble pas avoir de plancher et il se pourrait bien, selon nous, qu'il vienne tutoyer les 60 dollars". Dans ce contexte, d'autres experts tels Brian Jacobsen (Wells Fargo Funds Management) anticipent une "saine consolidation" au travers d'"achats d'opportunité". Pour Jacobsen et Krosby, la baisse des cours pétroliers et des valeurs du secteur ne veut pas dire que l'essor du schiste aux Etats-Unis est terminé mais seulement qu'il aborde sans doute une nouvelle phase de son évolution. "La renaissance n'est pas terminée, elle entre juste en phase de maturité", dit Jacobsen. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

94.17 -0.07%
5412.83 +0.39%
17.79 0.00%
24.76 -1.04%
15.39 -0.06%
14.76 +1.72%
40.35 -0.91%
167.9 -0.12%
5.07 -0.12%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.