Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RPT-Wall Street dans l'anticipation des premiers résultats du T4

Reuters 09/01/2017 à 06:00
 (Répétition sans changement d'une dépêche initialement publiée 
dimanche) 
    NEW YORK, 9 janvier (Reuters) - La dynamique haussière de 
deux mois qui porte Wall Street depuis la victoire de Donald 
Trump à l'élection présidentielle du 8 novembre, qui a permis 
vendredi aux trois indices phares du marché actions américain 
d'inscrire de nouveaux records, sera mise à l'épreuve des 
premiers résultats d'entreprise la semaine prochaine. 
    Après avoir longtemps redouté une victoire de Donald Trump 
avant le scrutin, les investisseurs font désormais le pari que 
le programme économique de l'homme d'affaires, avec son mélange 
de relance budgétaire, de baisses d'impôts et de dérégulation, 
sera favorable aux affaires et, partant, au marché actions. 
    Depuis l'annonce de la victoire du magnat immobilier, qui 
fera son entrée le 20 janvier à la Maison blanche, le Dow Jones 
 .DJI<\/a>   a pris 8,90%, le S&P 500  .SPX<\/a>  6,42% et le Nasdaq 
Composite  .IXIC<\/a>  6,31%. 
    Les trois indices, qui ont commencé l'année 2017 avec une 
solide première hausse hebdomadaire, avec respectivement +1,02%, 
+1,70% et +2,56%, ont ainsi pu amplifier leurs gains annuels en 
fin d'année en 2016, qui s'est soldée pour le Dow Jones par un 
bond de 13,42%, pour le S&P 500 par une progression de 9,59% et 
pour le Nasdaq par une hausse de 7,50%. 
    La vive hausse de Wall Street observée ces deux derniers 
mois incite certains intervenants à se montrer prudents, ces 
derniers disant qu'il vaudrait peut-être mieux attendre 
maintenant l'entrée en fonctions de Donald Trump et voir s'il 
est en mesure de tenir ses promesses. 
    A la suite de ses gains accumulés en deux mois, le S&P se 
traite à environ 17 fois les bénéfices estimés de ces 
composants, un niveau sensiblement plus élevé que la moyenne de 
14 fois de ces 10 dernières années, selon des données Thomson 
Reuters. 
    En raison de la valorisation très élevée de l'indice de 
référence des gérants de fonds, qui a clôturé vendredi à un 
record de 2.276,98 points, les résultats du quatrième trimestre 
des entreprises américaines seront suivis avec encore plus 
d'attention que d'habitude. 
     
    PEU D'INDICATEURS MACRO-ÉCONOMIQUES DE POIDS À L'AGENDA 
    Les analystes financiers anticipent en moyenne une hausse de 
6,1% des bénéfices des trois derniers mois de l'année par 
rapport au quatrième trimestre 2015, quand la déprime des cours 
du pétrole faisait souffrir les comptes des entreprises 
énergétiques, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Les banques, dont les actions se sont envolées depuis la 
victoire de Donald Trump et ses promesses de dérégulation du 
secteur, seront les premières à publier leurs résultats du 
quatrième trimestre, avec les chiffres de JP Morgan Chase 
 JPM.N<\/a> , Bank of America  BAC.N<\/a>  et Wells Fargo  WFC.N<\/a> , tous 
attendus vendredi. 
    Avant cela, le secteur automobile, fustigé par le président 
élu pour avoir construit des usines au Mexique, occupera le 
devant la scène avec le salon automobile de Detroit, le premier 
grand rendez-vous international de l'année pour la planète auto, 
qui a ouvert ses portes dimanche jusqu'au 22 janvier. 
  
    Mardi, les dirigeants de General Motors  GM.N<\/a>  et de Ford 
 F.N<\/a> , les deux premiers constructeurs automobiles américains, 
présenteront leurs perspectives pour l'année qui vient de 
commencer après un exercice 2016 record pour le marché 
automobile aux Etats-Unis.   
    Du côté des indicateurs macro-économiques, la semaine à 
venir est plutôt pauvre en statistiques jugées importantes, avec 
les stocks des grossistes attendus mardi, les prix à 
l'importation et à l'exportation ainsi que les inscriptions 
hebdomadaires au chômage prévus jeudi et les prix producteurs, 
les ventes au détail et la première estimation de l'indice de 
confiance de l'université du Michigan au programme de vendredi.  
   
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.56 +2566.67%
CGG
2.436 +4.10%
108.25 +0.51%
1234.65 +0.12%
171.36 +0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.