Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

NASDAQ Composite

7 394.04Pts
+0.54% 
Ouverture théorique 0

XC0009694271 COMP

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    7 406.33

  • clôture veille

    7 354.34

  • + haut

    7 431.83

  • + bas

    7 368.21

  • +haut 12 derniers mois

    7 637.27

  • +bas 12 derniers mois

    6 070.23

  • volume

    0

  • dernier échange

    21.05.18 / 22:30:00

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter NASDAQ Composite à mes listes

    Fermer

RPT-Wall St coincée entre la chute du pétrole et le bond d'Apple

Reuters02/08/2016 à 06:00
    * Le Dow Jones a perdu 0,15% et le S&P 500 0,13% tandis que 
le Nasdaq Composite a gagné 0,43% 
    * Avant de se retourner à la baisse, le S&P 500 a inscrit un 
nouveau record historique en séance 
    * L'indice S&P énergie a perdu 3,3% sous le coup de la chute 
des cours du brut 
 
 (Répétition sans changement d'une dépêche initialement publiée 
lundi) 
    par Chuck Mikolajczak 
    NEW YORK, 2 août (Reuters) - La Bourse de New York a fini 
sur une note irrégulière lundi, le Dow Jones et le S&P 500 ayant 
été tirés vers le bas par un compartiment énergétique touché de 
plein fouet par la nouvelle chute des cours du pétrole tandis 
que le Nasdaq a profité de la nouvelle bonne tenue du titre 
Apple  AAPL.O . 
    L'indice Dow Jones  .DJI  a cédé 0,15%, soit 27,73 points, à 
18.404,51. Le S&P-500  .SPX , plus large, a perdu 2,76 points, 
soit 0,13%, à 2.170,84 après avoir atteint en séance un nouveau 
record historique de 2.178,29 points.  
    Le Nasdaq Composite  .IXIC  a en revanche avancé de 22,07 
points (+0,43%) à 5.184,20. 
    Sur l'ensemble de juillet, mois marqué par la bagatelle de 
sept pics historiques en séance, le S&P 500 a progressé de 
3,56%, enchaînant une cinquième hausse mensuelle d'affilée. Le 
léger recul de ce lundi ramène la progression de l'indice depuis 
le début de l'année à 6,21%. 
    La bonne tenue de l'indice S&P 500, indice de référence des 
gérants de fonds, a notamment été le fait de plusieurs 
indicateurs macro-économiques meilleurs que prévu et de 
résultats des entreprises moins mauvais qu'initialement 
anticipé. 
    Le titre Apple (+1,77%) a ainsi affiché la meilleure 
performance de l'indice Dow Jones, toujours porté par l'annonce, 
la semaine dernière, de résultats trimestriels supérieurs aux 
attentes.  ID:nL8N1AC8CJ  
    Depuis le 27 juillet, séance qui a suivi la publication de 
ces résultats, Apple, première capitalisation boursière 
mondiale, a vu son action bondir de quelque 9,5%. 
    Selon des données Thomson Reuters, le résultat des 
entreprises américaines est désormais attendu, en moyenne, en 
repli de 3% pour la période avril-juin alors que les analystes 
attendaient encore un recul de 4,5% il y a un mois. 
     
    CORRÉLATION MARCHÉ ACTIONS-PÉTROLE 
    L'indice S&P 500 regroupant les valeurs énergétiques  .SPNY  
a plongé de 3,33% dans le sillage du recul de 3% à 4% des cours 
du brut, les actions Exxon Mobil  XOM.N  (-3,74%) et Chevron 
 CVX.N  (-3,29%) ayant subi les plus fortes baisses du Dow 
Jones. 
    Sous le coup d'inquiétudes renouvelées concernant un 
décalage entre une offre abondante et une demande atone 
reprenant le dessus, le brut léger américain est repassé en 
séance sous la barre des 40 dollars le baril, ce qui ne lui 
était pas arrivé depuis le mois d'avril.  ID:nL8N1AI52D  
     L'accès de faiblesse du pétrole, accentué par la bonne 
tenue du dollar, s'explique à la fois par l'annonce d'une 
production record des pays de l'Opep le mois dernier et d'une 
augmentation des nouveaux forages aux Etats-Unis. 
    La corrélation entre cours du brut et actions, qui avait 
très forte jusqu'à ce que l'or noir dépasse nettement la barre 
des 40 dollars, à partir de la fin avril, semble refaire 
surface, a noté Randy Frederick, chargé du courtage et des 
dérivés chez Charles Schwab. 
    "Si le pétrole repasse sous les 40 dollars, comme cela 
semble être le cas, il est probable que cette corrélation 
reviendra", a-t-il dit. 
    Le dollar a regagné un peu de terrain face à un panier de 
devises internationales  .DXY  (+0,28%) après avoir accusé la 
semaine dernière sa pire performance hebdomadaire en trois mois 
après, entre autres, que la Réserve fédérale n'a rien dit 
suggérant qu'elle était prête à relever rapidement ses taux 
d'intérêt. 
    Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts du 
Trésor américain a décollé de son creux de plusieurs semaines 
touché vendredi, la gigantesque émission de titres de dette 
lancée par Microsoft  MSFT.O  ayant incité les investisseurs à 
délaisser le papier souverain. 
    Dans le domaine des fusions & acquisitions, le constructeur 
de voitures électriques Tesla Motors  TSLA.O  a officialisé dans 
la journée le rachat de l'installateur de panneaux solaires 
SolarCity  SCTY.O  pour une valeur de 2,6 milliards de dollars 
(2,3 milliards d'euros) en actions afin de créer un géant 
intégré des énergies renouvelables.  ID:nL8N1AI37Z  
    L'action Tesla a fini sur un recul de 2,04% à 230,01 dollars 
et le tire SolarCity a plongé de 7,42% à 24,72 dollars. 
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées

+0.54%
+1.21%
-0.15%
+0.71%
+1.17%
+1.29%
+2.77%
+1.22%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.