1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RPT-Wal-Mart a entretenu l'élan haussier de Wall Street
Reuters22/02/2017 à 06:00

    * Gains de 0,58% pour le Dow, de 0,60% pour le S&P, de 0,47% 
pour le Nasdaq 
 
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise mardi soir) 
    par Yashaswini Swamynathan 
    NEW YORK, 22 février (Reuters) - Wall Street a terminé en 
hausse mardi, et ses trois indices ont inscrit de nouveaux 
records en séance mais aussi en clôture, portés par les bons 
résultats trimestriels d'entreprises de la distribution. 
    Le rally motivé par les promesses fiscales du président 
Donald Trump ne semble pas faiblir même si les valorisations 
suscitent des interrogations. 
    L'indice Standard & Poor's 500 se traite à 17,8 fois les 
bénéfices estimés à un horizon de 12 mois, au-dessus de la 
moyenne à long terme de 17,2, selon Thomson Reuters Datastream. 
    "Tout le monde sait parfaitement que les valorisations sont 
très tendues et qu'un retournement se prépare", a dit Quincy 
Krosby, stratège de Prudential Financial. "Cela dit, quand on a 
un tel mouvement c'est difficile de rester en marge". 
    L'indice Dow Jones  .DJI  a pris 118,95 points (0,58%) à 
20.743 points. Le S&P-500  .SPX , plus large, a gagné 14,22 
points (0,60%) à 2.365,38 points. Le Nasdaq Composite  .IXIC  a 
avancé de 27,37 points (0,47%) à 5.865,95 points.  
    Au cours du premier mois de la présidence Trump, l'indice 
S&P a atteint des records en séance à dix reprises, a gagné 3,9% 
et a dépassé les 20.000 milliards de dollars de capitalisation. 
    Des résultats de sociétés solides ont à leur tour alimenté 
cette dynamique haussière. On estime que les bénéfices des 
sociétés composant le S&P-500 auront augmenté de 7,5%, leur 
hausse la plus forte depuis le quatrième trimestre 2014. 
    Wal-Mart Stores  WMT.N  a annoncé mardi des ventes à données 
comparables supérieures aux attentes au quatrième trimestre 
grâce à la croissance de ses activités de commerce en ligne et à 
une augmentation de la fréquentation de ses enseignes Wal-Mart 
et Sam's Club.   
    L'action a gagné 3% à 71,45 dollars, plus forte hausse de 
l'indice Dow Jones. 
    Hausse également des magasins de bricolage Home Depot  HD.N  
(+1,41%), en réaction à des profits supérieurs aux 
attentes.  
    En revanche, l'action de la chaîne des grands magasins 
Macy's  M.N  finit stationnaire (-0,03%) même si elle a annoncé 
elle aussi des bénéfices supérieurs au consensus.    
    Kraft Heinz  KHC.O  paye encore le prix de son renoncement à 
lancer une OPA sur Unilever  ULVR.L  UNc.AS  et recule de 1,84%. 
  
    Plus de 6,7 milliards de titres ont changé de mains, soit à 
peu près la moyenne quotidienne des 20 dernières séances. 
    Sur le marché des changes, le dollar a nettement progressé à 
la suite des dernières déclarations de responsables de la 
Réserve fédérale.  
    Loretta Mester, la présidente de la Fed de Cleveland, a dit 
lundi soir qu'elle ne verrait aucun inconvénient à relever les 
taux dès maintenant si l'économie conservait son dynamisme.  
    Patrick Harper, président de la Fed de Philadelphie, a dit 
lui qu'une hausse des taux en mars était à l'étude, selon Market 
News International. 
    Les traders évaluent à 22,1% la probabilité d'une hausse des 
taux en mars, selon le baromètre FedWatch de CME Group.  
    L'indice du dollar  .DXY  gagnait 0,5% à 101,42 après un pic 
de six jours de 101,6.  
    L'euro a touché un plus bas de six jours de 1,0526 dollar 
 EUR= , affecté par le discours anti Union européenne de la 
candidate à la présidentielle française Marine Le Pen et du 
candidat aux législatives néerlandaises Geert Wilders. 
    La hausse de Wall Street a suscité une montée des rendements 
des Treasuries mais les marges de fluctuation ont été minces.  
    Le marché obligataire attend surtout la publication mercredi 
du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de 
la Réserve fédérale, à l'affût de la moindre indication sur le 
calendrier des prochaines hausses de taux.      
 
 
 (Avec Lewis Krauskopf, Sam Forgione et Gertrude 
Chavez-Dreyfuss, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
  
  

Valeurs associées

Index Ex +0.34%
Index Ex +0.17%
Index Ex -0.15%
Euronext Amsterdam -0.06%
LSE +0.01%
Six - Forex 1 0.00%
NYSE +1.35%
NYSE -0.80%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6078.54 -0.36%
18.67 +1.47%
4.74 +22.32%
3.74 +25.93%
4.24 +18.93%

Les Risques en Bourse

Fermer