1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RPT-Telecom Italia-Vivendi veut remplacer 5 administrateurs d'Elliott
Reuters11/12/2018 à 08:52

 (Répétition du titre)
    PARIS, 11 décembre (Reuters) - Vivendi  VIV.PA  a annoncé
mardi qu'il souhaitait obtenir la convocation "dans les
meilleurs délais" d'une assemblée générale des actionnaires de
Telecom Italia  TLIT.MI  afin notamment de remplacer cinq
administrateurs de la société choisis par le fonds Elliott
Management.
    Critiquant une décision du conseil de ne pas ne pas
convoquer immédiatement l'assemblée générale, le groupe français
a précisé dans un communiqué qu'il écrirait à l'organe de
direction avant la fin de la semaine pour obtenir cette
convocation.
    Vivendi souhaite que l'AG nomme de nouveaux commissaires aux
comptes et qu'elle remplace cinq administrateurs membres du
conseil actuel issus de la liste d'Elliott, "particulièrement
ceux qui sont impliqués dans (les) problèmes de gouvernance".
    Luigi Gubitosi, soutenu par Elliott, a été nommé en novembre
à la tête de Telecom Italia, une nomination à laquelle Vivendi,
premier actionnaire du groupe avec 24% du capital, s'est opposé
après la révocation sans ménagement de son homme de confiance,
Amos Genish, qu'il avait placé l'an dernier à la tête de
l'entreprise.
    Elliott, qui a pris le contrôle du conseil en mai dernier, a
préconisé la scission des lignes fixes de l'opérateur (NetCo) et
la vente d'autres actifs.
    Amos Genish, resté administrateur de Telecom Italia,
souhaitait pour sa part que le groupe garde le contrôle du
réseau, jugé stratégique à la fois pour le déploiement de
services mobiles de cinquième génération (5G) et pour la survie
des activités dans les services.
    Il avait dit en novembre qu'il chercherait des soutiens pour
que les actionnaires soient convoqués en assemblée générale dès
que possible afin de se prononcer sur la stratégie qu'ils
préfèrent : la sienne, axée sur la croissance organique, ou une
stratégie qui, selon lui, entraînerait un "démantèlement de
TIM".

 (Benjamin Mallet, édité par Benoît Van Overstraeten)
 

Valeurs associées

MIL -0.49%
Euronext Paris +0.56%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer