1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RPT LEAD 1-Montezemolo quitte Ferrari, remplacé par Marchionne
Reuters10/09/2014 à 13:36


(répétition mastic titre) MILAN, 10 septembre (Reuters) - Luca Cordero di Montezemolo quittera la présidence de Ferrari le 13 octobre pour être remplacé par Sergio Marchionne, l'administrateur délégué de la maison mère Fiat FIA.MI . Le départ de Montezemolo, annoncé par Fiat mercredi, était largement attendu au vu de ses divergences de plus en plus affichées avec Sergio Marchionne au sujet de la stratégie et du rôle de Ferrari au sein du nouvel ensemble formé par Fiat et Chrysler. Des sources avaient indiqué lundi qu'il pourrait quitter ses fonctions avant la fin de l'année. ID:nL5N0R94JG L'action Fiat gagne 2,34% en début de matinée, alors que l'indice de la Bourse de Milan .FTMIB perd 0,24%. Montezemolo, président de Ferrari depuis 1991, veut préserver l'autonomie de Ferrari et plafonne les ventes à quelque 7.000 exemplaires par an pour conserver le caractère exclusif de la marque au cheval cabré. Marchionne veut au contraire intégrer davantage Ferrari dans le groupe Fiat pour effectuer une percée dans le haut de gamme. La départ de Montezemolo, le 13 octobre, coïncidera avec l'introduction en bourse de New York par Fiat, qui détient 90% du capital de Ferrari, de la nouvelle entité Fiat Chrysler Automobiles (FCA) née de la fusion avec sa filiale américaine. "Ferrari aura un rôle important à jouer au sein du groupe FCA au vu de la prochaine cotation à Wall Street. Ce sera le début d'une nouvelle étape qui, à mon sens, doit être menée à bien par l'administrateur délégué du groupe", explique Montezemolo dans un communiqué. Marchionne a dit que Montezemolo et lui-même avaient eu une discussion poussée sur l'avenir de Ferrari et que "notre désir commun de voir Ferrari réaliser son véritable potentiel (en Formule Un) a débouché sur des malentendus, qui sont devenus patents durant le dernier week-end". L'administrateur délégué de Fiat avait dit dimanche que la performance décevante de l'écurie Fiat en Formule Un était "inacceptable" et qu'il était "absolument non négociable" que Fiat gagne à l'avenir. Sous la présidence de Montezemolo, Ferrari a atteint le plus haut niveau de la Formule Un, décuplé son chiffre d'affaires et triplé ses ventes en volume. (Agnieszka Flak, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer