Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DAIMLER

57.67EUR
+0.03% 
Ouverture théorique 0.00

DE0007100000 DAI

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    58.05

  • clôture veille

    57.65

  • + haut

    58.15

  • + bas

    56.96

  • volume

    66 607

  • valorisation

    61 697 MEUR

  • capital échangé

    0.01%

  • dernier échange

    22.06.18 / 21:55:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur DAIMLER

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter DAIMLER à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter DAIMLER à mes listes

    Fermer

RPT-LEAD 1-Avec la Talisman, Renault espère faire de l'ombre aux Allemands

Reuters07/07/2015 à 07:26

* La remplaçante de la Laguna dévoilée en grande pompe à Chantilly * Pour Renault, un généraliste doit proposer une grande routière * La voiture, fabriquée à Douai, sera lancée en fin d'année * Innovations et bilan CO2 pour exister face au premium germanique (Répétition sans changement d'une dépêche transmise lundi soir) par Gilles Guillaume CHANTILLY (OISE), 7 juillet (Reuters) - Renault RENA.PA a dévoilé lundi au château de Chantilly (Oise) la Talisman, sa nouvelle grande berline grâce à laquelle il espère capter une partie d'un segment toujours ultradominé par les constructeurs allemands. Cette voiture, qui reprend le nom d'une autre Renault actuellement vendue en Chine, a été dévoilée en grande pompe au coeur d'un domaine de 7.800 hectares situé au Nord de Paris. Avant de se prêter aux objectifs des photographes dans le décor renaissance du château, la berline aux lignes classiques, longue de 4,85 mètres et affichant la nouvelle large calandre au losange, a même traversé un bassin pour se rendre sur scène. "Ce segment est a la fois un enjeu d'image et bien sûr un enjeu économique", a déclaré Carlos Ghosn, PDG de Renault, lors de la présentation de ce modèle devant la presse internationale. "Les crossovers, les SUV font une percée importante, mais dans un marché automobile en croissance, les grandes berlines restent une offre incontournable", a-t-il souligné. Ce type de silhouette plus traditionnel représente encore un marché annuel de huit millions d'unités dans le monde, soit environ 8% des ventes automobiles mondiales, et un million en Europe. Une version break de la Talisman sera également dévoilée en septembre, au salon de l'auto de Francfort. PLUSIEURS VOITURES EN UNE Pour exister face a la domination du haut de gamme allemand, incarné notamment par le trio BMW BMWG.DE , Mercedes DAIGn.DE et Audi VOWG_p.DE , mais aussi par la grande Insignia d'Opel GM.N , Renault mise sur le design, les équipements et le confort. "Nous offrons avec ce produit une alternative", a déclaré à Reuters Jérôme Stoll, directeur commercial de Renault. "Quand les gens en ont assez d'avoir le même modèle, avec cette même prestation assez normée, très conformiste, pas toujours très gaie." La Talisman reprend ainsi l'innovation des quatre roues directrices de la Laguna. Elle permet également de faire varier sensiblement le niveau de confort à bord, ainsi que l'ambiance lumineuse à l'intérieur de l'habitacle, en passant du vert au bleu, du sépia au rouge ou au violet, afin de proposer au client "plusieurs voitures en une". La dernière née de Renault avance aussi l'argument d'émissions de CO2 inférieures aux modèles plus puissants de la concurrence. La voiture succède à la Laguna, qui a connu des fortunes diverses au fil des trois générations qui se sont succédé entre 1994 et 2015. Le choix de Renault de conserver le même nom pour la Laguna III, bien que la génération précédente eut son image ternie par des problèmes de fiabilité, avait été critiqué à l'époque par la presse automobile. La dernière Laguna s'est vendue autour de 345.000 exemplaires depuis son lancement, contre respectivement 1,4 million et 1,1 million pour les deux premiers modèles. En 2014, Renault a commercialisé 16.000 Laguna III environ. La nouvelle Talisman, dont les tarifs n'ont encore été rendus publics, partage avec Nissan 7201.T une nouvelle plateforme commune sur laquelle est déjà assemblé le nouveau Renault Espace, et qui a permis d'améliorer la qualité du véhicule tout en réduisant son ticket d'entrée. La voiture est fabriquée à Douai (Nord), et non plus à Sandouville (Seine-Maritime), site spécialisé jusqu'ici dans le haut de gamme de la marque et reconverti en 2014 dans les fourgons. La Talisman sera commercialisée a la fin de l'année en France, puis dans le reste de l'Europe, au Maghreb et en Turquie. Renault, qui ne prévoit pas de la vendre en Grande-Bretagne dans un premier temps, a refusé de dire dans quelle autre région du monde elle serait vendue et produite par la suite. "C'est une voiture mondiale que nous lançons en Europe", a simplement indiqué Carlos Ghosn. (Edité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

+0.03%
0.00%
+0.63%
-0.53%
+0.12%
+0.48%
-0.71%
+0.36%
-0.27%
-0.52%
-0.12%
+0.35%
-0.36%
0.00%
-0.20%
-0.34%
+0.04%
0.00%
+0.13%
-100.00%
-0.31%
-0.17%
BMW
-0.83%
-0.53%
0.00%
+0.43%
+0.27%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.