Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RPT-France-Toujours influent, Sarkozy rencontre Wauquiez et Darmanin

Reuters14/03/2018 à 18:41
 (RPT sous-titres)
    * L'ex-président pèse toujours dans la vie politique
française
    * Wauquiez s'était excusé auprès de lui pour des propos
polémiques
    * Darmanin très critique envers le président de LR

    PARIS, 14 mars (Reuters) - Nicolas Sarkozy, retiré de la vie
politique active mais toujours influent à droite, a inscrit à
son calendrier mercredi et jeudi des rencontres avec Laurent
Wauquiez puis Gérald Darmanin, deux hommes aux relations
notoirement mauvaises, au risque d'exaspérer une partie de son
camp.
    Les deux interlocuteurs de l'ex-président ont emprunté des
voies divergentes, le premier en se faisant élire président des
Républicains (LR) en décembre sur une ligne très à droite et le
second en rejoignant le gouvernement d'Emmanuel Macron.
    Dans le passé, Laurent Wauquiez et Gérald Darmanin sont
pourtant passés tous deux dans l'orbite de Nicolas Sarkozy,
respectivement comme ministre et comme directeur de campagne
durant la primaire de la droite, en 2016.
    "Nicolas Sarkozy est encore libre de rencontrer qui il veut,
quand il veut, où il veut", a déclaré à la presse le chef de
file des députés LR, Christian Jacob.
    Le nom de Gérald Darmanin apparaît dans les enregistrements
clandestins de cours dispensés par Laurent Wauquiez à des
étudiants lyonnais, dans lesquels le président de la région
Auvergne-Rhône-Alpes critique sans ménagement et en des termes
parfois crus Valérie Pécresse, Alain Juppé ou Angela Merkel.  
    "Il va tomber", a notamment dit Laurent Wauquiez à propos du
ministre des Comptes publics, visé par des accusations de viol
et d'abus de faiblesse, selon ces enregistrements diffusés le
mois dernier par l'émission Quotidien, sur TMC.
    Face aux mêmes étudiants, le président de LR a également
accusé Nicolas Sarkozy d'avoir fait espionner ses ex-ministres
lorsque celui-ci était à l'Elysée avant de présenter ses
excuses, à la fois en privé en en public.
    
    "MÊME SI ÇA FAIT GRINCER QUELQUES DENTS"
    Pour la première fois depuis cette polémique, qui a
semble-t-il coûté des points de popularité à Laurent Wauquiez,
les deux hommes se sont rencontrés mercredi, a confirmé le
député Eric Ciotti, qui a soutenu successivement les deux
hommes.
    "Ils ont pu dans ce cadre s'expliquer et réexprimer à
nouveau leur relation de confiance", a dit l'élu des
Alpes-Maritimes à des journalistes.
    Jeudi, l'ex-chef de l'Etat doit se rendre à Tourcoing
(Nord), pour remettre la Légion d'honneur au maire de la
commune. Gérald Darmanin sera présent, dit-on de source proche
de ce dernier.   
    "Nicolas Sarkozy n'était peut-être pas obligé d'aller à
Tourcoing", a déploré le député LR Philippe Gosselin. "Ce n'est
pas non plus la fin du monde."
    "Je n'ai pas le sentiment que Nicolas Sarkozy ne soutienne
pas sa famille politique. Je ne tire aucune conclusion sur un
soutien qui serait tiède à l'égard de sa famille politique parce
qu'il va voir Gérald Darmanin. On n'en est quand même pas là,
même si ça fait grincer quelques dents", a-t-il ajouté.
    Wauquiez et Darmanin mis à part, l'ex-patron de la droite
multiplie les entretiens avec des personnalités politiques
encore en activité, souvent dans ses bureaux de la rue
Miromesnil, à Paris.
    Lui-même retiré une première fois de la politique après sa
défaite à la présidentielle de 2012 puis sèchement battu à la
primaire de 2016, il jouit toujours de son prestige
d'ex-président - le dernier à avoir fait gagner la droite.
    Le 6 mars, il s'est rendu au Sénat, à l'invitation de son
président Gérard Larcher, pour livrer ses enseignements de la
révision constitutionnelle de 2008 et adresser au passage une
mise en garde à peine voilée à Emmanuel Macron sur le sujet.
 

 (Elizabeth Pineau et Simon Carraud, avec Myriam Rivet et Pierre
Savary à Lille, édité par Yves Clarisse)
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.