Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RPT-Détente des taux longs après l'emploi américain

Reuters06/09/2013 à 20:27

BAISSE DES TAUX LONGS SUR LES MARCHÉS OBLIGATAIRES

Bien lire Syrie et non Russie au dernier paragraphe

par Raoul Sachs

PARIS (Reuters) - Les taux longs se sont détendus vendredi après-midi de part et d'autre de l'Atlantique, celui du Bund 10 ans passant franchement sous 2% et le Treasury 10 ans sous 2,9% après l'annonce d'un nombre de créations d'emploi inférieur aux attentes aux Etats-Unis en août.

Toutefois, ces chiffres jugés "mitigés" ne permettent pas d'écarter ou de renforcer la probabilité que la Réserve fédérale donne le coup d'envoi d'une sortie progressive de sa politique ultra-accommodante lors de la réunion de son comité de politique monétaire (FOMC) des 17 et 18 septembre.

Le nombre de créations d'emploi a atteint 169.000 en août contre 180.000 attendus et 104.000 en juillet - un chiffre révisé en baisse après avoir été annoncé à 162.000 - et le taux de chômage a reculé de 0,1 point de pourcentage à 7,3%.

"Ce rapport mitigé devrait alléger la pression sur les marchés obligataires et soulager les craintes de voir la Fed être en arrière de la courbe (...) Cela dit (...) c'est difficile de tirer des conclusions d'une telle statistique", souligne Rob Carnell, économiste chez ING Financial Markets qui estime qu'il y a de "bonnes raison de penser que les créations d'emploi seront plus fortes le mois prochain".

Alexandra Estiot, économiste chez BNP Paribas, explique que "si le taux de chômage recule (7,3%), c'est uniquement grâce à la nouvelle baisse du taux d'activité".

"Le QE3 va très certainement continuer au rythme actuel jusqu'au mois de décembre", ajoute-t-elle dans une note. Le QE (quantitative easing ou assouplissement quantitatif) consiste, pour la Fed, à injecter massivement des liquidités, via des achats obligations d'Etat et hypothécaires, à raison de 85 milliards de dollars par mois.

En mai dernier, le président de la Fed Ben Bernanke a semé le trouble sur les marchés en annonçant qu'en fonction de l'évolution d'une conjoncture en voie d'amélioration, la banque centrale pourrait commencer à réduire ces achats en vue d'y mettre fin à la mi 2014.

"Ce ne serait pas très sage de dire que la réduction (du QE) est écartée en septembre mais le rapport sur l'emploi donne à réfléchir et le QE pourrait finalement durer un peu plus longtemps qu'anticipé", observe Ishaq Siddiqi, stratégiste de marché ETX Capital.

Vers 16h, le rendement du Treasury américain à 10 ans, qui avait franchi la barre des 3% jeudi, se détendait de 10 points de base à 2,89%.

Détente également des rendements des obligations d'Etat des pays du noyau dur de la zone euro : celui du Bund allemand à 10 ans, qui dans la matinée encore se situait au-dessus de 2%, se traitait à 1,94% et celui de l'OAT française à 2,54% (-9 pdb).

Juste après la publication des statistiques sur l'emploi, les Bourses européennes sont montées mais elles sont repassées dans le rouge après des déclarations du président Vladimir Poutine confirmant son soutien à la Syrie.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.