Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

S&P 500 INDEX

2 461.43 Pts
-0.15% 
Ouverture théorique 0

US78378X1072 SP500

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 462.25

  • clôture veille

    2 465.10

  • + haut

    2 467.11

  • + bas

    2 459.40

  • +haut 12 derniers mois

    2 467.11

  • +bas 12 derniers mois

    1 737.92

  • volume

    1 995 680 904

  • dernier échange

    08.09.17 / 22:20:01

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur S&P 500 INDEX

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter S&P 500 INDEX à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RPT-A Wall Street, le secteur de l'énergie attendu sur ses résultats

Reuters27/10/2014 à 07:19

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée dimanche) par Caroline Valetkevitch NEW YORK, 26 octobre (Reuters) - La baisse des valeurs de l'énergie a alimenté le repli récent du marché actions américain plus que tout autre compartiment et les investisseurs attendent donc beaucoup de la vague de résultats de la semaine à venir pour voir si le secteur peut sortir de l'ornière. Les trimestriels dans l'énergie s'annoncent peu reluisants : c'est le secteur du S&P-500 pour lequel les estimations de bénéfices des analystes ont été le plus revues à la baisse au fil des semaines. De 13,8% le 1er juillet, la hausse attendue des profits de ces sociétés est tombée à 1,8% seulement selon les données Thomson Reuters. Les cours des valeurs de l'énergie ont parallèlement baissé de 9,2% au troisième trimestre et l'indice sectoriel S&P .SPNY accuse un repli de 3,6% depuis le début de l'année, la plus mauvaise performance des 10 grands secteurs du S&P-500. La baisse est évidemment liée au recul marqué des cours du pétrole, plombés par la dégradation de la demande mondiale et l'appréciation du dollar. Plusieurs grands noms américains du secteur vont publier leurs résultats d'ici vendredi, parmi lesquels Exxon Mobil XOM.N , Chevron CVX.N , ConocoPhillips COP.N , et les investisseurs espèrent que les dirigeants de ces compagnies saisiront l'occasion pour laisser entendre que la baisse des cours du baril et de leurs propres actions est exagérée. "Il ne s'agit pas seulement de ces sociétés en particulier. Ce qu'elles diront sera important pour l'ensemble de la demande mondiale", estime Quincy Krosby, responsable de la stratégie de marché de Prudential Financial. "Tout ce qu'attend le marché, c'est moins de mauvaises nouvelles." Au cours des 20 dernières semaines, le secteur de l'énergie est passé du statut de moteur de la hausse de Wall Street à celui de plus mauvaise performance selon une étude de Relative Rotation Graph, qui analyse la performance relative des valeurs composant un indice. SOUS PRESSION Le secteur de l'énergie a toutefois regagné environ 6% depuis le 15 octobre, alors que le S&P-500 a pris 5,5% depuis son point bas de ce jour-là. Tout n'est pas noir pour autant. Certains analystes s'attendent à ce que la demande des secteurs de l'énergie et de la construction en Amérique du Nord favorisent le compartiment au cours des prochaines semaines. Il affiche en outre l'un des multiples cours/bénéfices les plus bas des secteurs du S&P-500, soit 14,3 fois les profits attendus, montrent les données Thomson Reuters. "Il est certain que les compagnies pétrolières pourraient être sous pression (...) mais à plus long terme, bon nombre d'entre elles vont très bien se porter", estime Robert Lutts, responsable des investissements de Cabot Money Management. Les estimations pour le quatrième trimestre et pour 2015 préfigurent néanmoins une poursuite de la dégradation des perspectives de rentabilité du secteur. Les bénéfices du S&P de l'énergie sont attendus en recul de 4,3% au quatrième trimestre, alors que le consensus donnait au 1er juillet une hausse de 10,4%, selon les données Thomson Reuters. Pour 2015, la croissance des profits du secteur est estimée à 1,8% seulement, la plus faible de tous les secteurs de l'indice phare de Wall Street. Pour le S&P-500 dans son ensemble, la croissance attendue des bénéfices atteint 11,1%. (Marc Angrand pour le service français)

 

Valeurs associées

-0.15%
+0.77%
-0.24%
+0.76%

Mes listes

valeur

dernier

var.

2.49 +8.73%
0.505 0.00%
7.74 -0.45%
1.251 -2.27%
32.34 +1.35%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.