1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rolls-Royce lance un nouvel avertissement sur ses résultats
Reuters17/10/2014 à 19:30

NOUVEL AVERTISSEMENT SUR SES RÉSULTATS POUR ROLLS-ROYCE

LONDRES (Reuters) - Rolls-Royce a lancé vendredi son deuxième avertissement sur ses résultats de l'année, le numéro deux mondial des moteurs d'avion estimant que la détérioration des conditions économiques rendait impossible une hausse de son bénéfice en 2015.

A la suite de ces déclarations, l'action du groupe britannique plongeait vers 15h00 GMT de 12k06% à 826,6 pence alors que l'indice regroupant les valeurs industrielles européennes avançait de 1,62%.

Le titre Rolls-Royce avait plongé de 13,6% le 13 février lorsque le groupe avait pris les analystes de court en disant que son bénéfice devrait stagner en 2014.

En juillet, le groupe avait réaffirmé que son bénéfice allait repartir à la hausse en 2015.

Maintenant Rolls-Royce prévoit au mieux un résultat inchangé par rapport à 2014 et au pire un recul de 3%.

Depuis le début de l'année, l'action Rolls-Royce accuse un repli de 35,00% contre quatre années de suite de hausse entre 2010 et 2013.

L'indice sectoriel, que la valeur a surperformé sur la période 2010-2013, est en baisse de près de 11% depuis le 31 décembre 2013.

"L'environnement économique s'est détérioré, s'est même détérioré assez vite", a déclaré John Rishton, directeur général de Rolls-Royce.

Le groupe a déclaré que la demande pour ses moteurs d'avions augmenterait encore mais que ses clients dans le secteurs du pétrole, de gaz, des mines, de la construction, de l'industrie et de l'agriculture annulaient ou reportaient leurs commandes.

John Rishton a ajouté que les signes d'un ralentissement économique se multipliaient, comme par exemple la chute des cours du brut et du minerai de fer, une croissance atone en Europe et un affaiblissement de la conjoncture en Chine.

(Sarah Young, Patrick Vignal et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer