Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rolls-Royce : achève la première phase du projet de SMR
Cercle Finance17/05/2021 à 12:56

(CercleFinance.com) - Le consortium dirigé par Rolls-Royce, dédié à la création d'une centrale nucléaire compacte - connue sous le nom de petit réacteur modulaire (SMR) - vient d'achever la première phase du projet 'dans les délais en deçà du budget'. De surcroît, Rolls-Royce annonce que la nouvelle conception inclut une augmentation de la puissance du SMR.

En effet, l'amélioration de la conception - à travers plus de 200 décisions d'ingénierie majeures prises au cours de cette dernière phase - a permis de porter la puissance de 440 à 470 MW, sans coût supplémentaire.

Le consortium vise à produire une première unité au début des années 2030 et jusqu'à 10 d'ici 2035.

'L'équipe britannique SMR est en train de passer du statut de consortium collaboratif à une entreprise autonome', assure Rolls-Royce qui précise que 'la taille compacte de la centrale électrique la rend adaptée à une variété d'applications, aidant à décarboner des systèmes énergétiques entiers.'

A terme, les centrales électriques seront construites par la nouvelle entreprise britannique SMR, puis cédées pour être exploitées par des sociétés de production d'électricité.

Valeurs associées

LSE -4.04%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer