1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Roche : nouvelle étude de phase III pour le rituximab
Cercle Finance14/10/2019 à 09:38

(CercleFinance.com) - Roche a annoncé aujourd'hui les données de l'étude de phase III PEMPHIX évaluant l'efficacité et l'innocuité de MabThera / Rituxan (rituximab) par rapport au mycophénolate mofétil (MMF) chez les adultes atteints de pemphigus vulgaris modéré à sévère (PV).

Les résultats ont été présentés lors du 28e Congrès de l'Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie, qui s'est tenu à Madrid, en Espagne.

40% des patients atteints de pemphigus vulgaris (PV) ont présenté une rémission complète prolongée, sans utilisation de stéroïdes pendant 16 semaines ou plus, sous MabThera / Rituxan, contre 9,5% des patients sous mycophénolate mofétil.

Une étude renforce l'efficacité et la sécurité de MabThera / Rituxan pour le traitement du PV, une maladie auto-immune rare caractérisée par des cloques sur la peau et les muqueuses.

'L'approbation de MabThera / Rituxan pour le traitement du pemphigus vulgaris a été la première avancée majeure dans le traitement de cette maladie rare et grave depuis plus de 60 ans', a déclaré Levi Garraway, MD, PhD, médecin en chef de Roche.

Valeurs associées

SIX Swiss Exchange +0.28%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer