Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rio Tinto relève son dividende, l'aluminium entache le résultat

Reuters09/02/2012 à 13:29

RIO TINTO RELÈVE SON DIVIDENDE

par Sonali Paul

MELBOURNE (Reuters) - Le groupe minier Rio Tinto a annoncé jeudi le relèvement d'un tiers de son dividende et s'est dit confiant dans ses perspectives de long terme en dépit d'un recul de son bénéfice récurrent au second semestre et d'une provision de 9 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) passée sur sa division aluminium en difficulté.

Comme son concurrent BHP Billiton qui a fait état mercredi d'une baisse de 6% de ses résultats sur les six premiers mois de son exercice en cours, Rio Tinto s'est déclaré prudemment optimiste concernant la croissance de son activité avec l'atterrissage en douceur de l'économie chinoise.

L'annonce d'un dividende de 145 cents par action, en hausse de 34%, souligne que Rio reste confiant malgré la volatilité des prix des matières premières.

"Le dividende a surpris à la hausse", a commenté Mark Taylor, analyste spécialisé dans les valeurs matières premières chez Morningstar. "C'est une information sur leur confiance quant à leurs perspectives."

Rio Tinto, numéro deux mondial de l'extraction de minerai de fer, a annoncé une hausse de ses investissements et a estimé être en meilleure position que la plupart de ses concurrents pour croître au moment où Glencore et Xstrata discutent d'une fusion à 90 milliards de dollars.

"Je pense que nous avons le projet de croissance le plus créateur de valeur dans le secteur et nos projets d'expansion du gisement de minerai de fer de Pilabara sont sans équivalent", a déclaré le PDG de Rio Tinto, Tom Albanese, dans un communiqué.

Le groupe a porté son programme d'investissements à 16 milliards de dollars en 2012, contre 12,3 milliards en 2011.

Les profits récurrents hors exceptionnels ont reculé à 7,77 milliards de dollars sur la période de juillet à décembre, contre 8,22 milliards un an auparavant, les ventes de minerai de fer en plein essor contribuant à l'essentiel du résultat.

Les analystes s'attendaient en moyenne à un profit de 7,5 milliards de dollars avant exceptionnels.

Rio a toutefois prévenu que la hausse de ses coûts, en particulier des coûts salariaux, avait pesé sur les profits. Les salariés des mines de charbon de Bowen Basin, en Australie, de son concurrent BHP Billiton viennent de décider une grève d'une semaine.

"Partout en Australie nous avons été confrontés à une dérive des coûts et je suis préoccupé par la baisse de la productivité", a déclaré Tom Albanese à des journalistes.

La dépréciation plus importante que prévu de 8,9 milliards de dollars dans la division aluminium, après l'acquisition d'Alcan pour 38 milliards de dollars alors que le marché était à son plus haut en 2007, a plongé le groupe dans le rouge et poussé le PDG et le directeur financier Guy Elliott à renoncer à leur bonus.

Les charges exceptionnelles, après prise en compte d'une dépréciation dans la division diamants, ont totalisé 9,3 milliards de dollars.

Rio Tinto, peu endetté et dont la trésorerie a bénéficié de ses ventes massives de minerai de fer, était considéré comme le groupe minier le plus à même de relever son dividende ou d'étendre son programme de rachat d'actions.

Le dividende a été augmenté mais Rio Tinto n'a pas relevé son programme de rachat d'actions portant sur 7 milliards de dollars et qui doit être mené à bien d'ici la fin du trimestre.

Marc Joanny pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.