Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Rexel a reçu des griefs de l’Autorité de la concurrence
information fournie par AOF06/07/2022 à 08:36

(AOF) - Rexel a reçu le 4 juillet une notification de griefs de l'Autorité de la concurrence dans le prolongement des investigations intervenues en 2018. Les services d'instruction de l'Autorité estiment que Rexel aurait mis en œuvre, avec certains de ses fournisseurs, des pratiques ayant prétendument pour objet de restreindre sa liberté de déterminer ses prix de revente, indique le distributeur de matériel électrique dans un communiqué.

Rexel précise étudier actuellement la notification de griefs, qui ne préjuge en rien de la culpabilité des entreprises mises en cause et constitue la première étape habituelle d'une procédure contradictoire devant l'Autorité de la concurrence.

Le groupe assure veiller en permanence à se conformer rigoureusement aux lois et règlements en vigueur. Aussi ajoute-t-il, il fera valoir sa position et ses droits dans le cadre de cette procédure.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points-clés

- Premier mondial de la distribution professionnelle de matériel électrique, avec + de 6 % de parts de marché, créé en 1967 ;

- Répartition des ventes de 14,7 Mds€ entre l’Europe pour 56 %, l’Amérique du nord pour 35 %, devant l’Asie (9 %), à destination du tertiaire (59 %), de l’industrie (32 %) et du résidentiel ;

- Huit grands groupes de produits : les équipements d’installation électrique (44 % des ventes), les conduits ou câbles (22 %), l’éclairage (15 %), le génie climatique (6%), l’outillage, les énergies renouvelables, les logiciels, la sécurité et communication ;

- Modèle d’affaires fondé sur 3 piliers : ancrage local et couverture mondiale (60 % des revenus dans des pays où le groupe détient 15 % des parts de marché), puissance et agilité de la logistique, utilisation des données ;

- Capital éclaté (20,2 % pour le fonds Cevian et 1 % pour les salariés), Ian Meakin présidant le conseil d’administration de 12 membres et Guillaume Texier étant directeur général ;

- Bilan solide avec 4,6 Mds€ de capitaux propres face à 1,55 Md€ de dette nette.

Enjeux

- Stratégie de croissance durable pour 2023, actualisée en juin :

- « Plus de clients, plus de références, plus de digital », soit une croissance supérieure de 50 à 100 points de base à celle du marché,

- performance opérationnelle et financière, via une marge opérationnelle de + 6 %,

- 1/3 des ventes via le digital ;

- Allocation de capital équilibrée entre retour à l’actionnaire et croissance externe notamment aux États-Unis ;

- Stratégie d’innovation au service d’un modèle d’entreprise piloté par la donnée (Data Driven Company), financée à 80 M€, 2/3 des investissements allant dans le digital :

- offre multicanale avec plateforme dédiée à la fluidité, simplicité et personnalisation de l’expérience client (24 % de ventes digitales),

- élargissement des services aux fournisseurs (analyse des données, prédiction…) dont Rexel diffuse l’innovation auprès de ses clients,

- open innovation via la Digital factory mondiale, des clouds ouverts aux clients,

- lancement de Hi ! Paris, centre spécialisé dans l’IA et l’analyse de données ;

- Stratégie environnementale incluse dès la conception avec 48 % de chiffre d’affaires vert :

- d’ici 2030 (vs 2016), réduction de 35 % des émissions de CO2 des opérations et de 45 % de celles résultant de l’utilisation des produits vendus,

- lancement d’un emprunt vert et indexation de toutes les lignes obligataires sur la réalisation des objectifs de CO2 ;

- Croissance des revenus soutenue par la forte demande d’électrification dans l’industrie et les transports.

Défis

- Inflation des matières premières, notamment du cuivre nécessaire aux câbles (17 % des ventes) et pénurie de composants compensée par la hausse des prix de vente ;

- Montée de la concurrence Internet avec l'arrivée d'Amazon Business dans la distribution aux professionnels ;

- Intégration du distributeur américain Mayer (1,2 Mds$ de chiffre d’affaires) qui devrait être relutive sur le bénéfice dès 2022 ;

- Objectif 2022, rehaussé : croissance de 4 à 6 % des ventes, marge opérationnelle de + 6 %.

- Dividende 2021 de 0,75 €.

Magasins de centres-villes : une inquiétante baisse de la fréquentation

Entre 2013 et 2021 la fréquentation des magasins en centres-villes a chuté de quasiment 40%. Cette baisse atteint 29,4% pour les centres commerciaux sur cette même période. Procos souligne que ce mouvement résulte notamment de la multiplication de l’offre et du développement de l’e-commerce. Ce sont les petits centres-villes et les méga-centres commerciaux qui sont les plus résistants. Les premiers répondent aux besoins de proximité et les seconds exercent une force d’attraction à l’échelle régionale. Avec les Assises du commerce de décembre 2021, le gouvernement a lancé trois semaines de réflexions pour dessiner une vision à l’horizon 2030 et soutenir les investissements nécessaires aux transitions digitale et environnementale.

Valeurs associées

Euronext Paris +2.52%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.