Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Rexecode pour des eurobunds pour l'Europe, menacée de récession

Reuters26/09/2011 à 19:20

PARIS (Reuters) - L'Europe est aujourd'hui au bord de la récession et seule une initiative politique forte peut apaiser les craintes, estime l'institut d'études économiques Coe-Rexecode, qui prône la création d'"eurobunds" en mutualisant les dettes des pays les plus solides de la zone euro.

La fusion des dettes de l'Allemagne, de la France, des Pays-Bas, de l'Autriche, de la Finlande et du Luxembourg, tous notés "triple A", voire de la Belgique (AA+), créerait un marché de près de 5.000 milliards d'euros mieux noté que la dette des Etats-Unis, a souligné Michel Didier, le président de cet organisme proche du Medef, devant des journalistes.

Ces "eurobunds", ajoute-t-il, seraient plus faciles à mettre en oeuvre que les "eurobonds" (ou euro-obligations) qui naîtraient d'une mutualisation de dettes à l'échelle de la zone euro toute entière.

Les dirigeants réunis ce week-end à Washington pour les réunions du FMI et de la Banque mondiale se sont efforcé d'ouvrir de nouvelles pistes de réflexion pour éviter un défaut de la Grèce, qui menacerait de contagion le reste de la zone euro et plombe déjà les perspectives économiques.

"L'Europe est vraiment au bord de la récession et je crois qu'elle y basculera vraiment si la crainte de défauts de paiements dans la zone euro n'est pas écartée", a expliqué Michel Didier, en soulignant qu'un défaut "mal contrôlé" créerait un risque récessif majeur.

Les prévisions chiffrées de Rexecode sont toutefois moins sombres: pour la zone euro, comme pour la France, il prévoit 1,2% de croissance du PIB l'an prochain après 1,7% cette année.

Le ralentissement de la croissance mondiale, lui, devrait être moins marqué, à 3,5% l'an prochain après 3,7% en 2011.

"La crise actuelle est fondamentalement une crise européenne", juge Michel Didier, pour qui la situation actuelle ne peut être comparée à celle déclenchée par la faillite de Lehman Brothers il y a trois ans.

"La crise de 2008 est arrivée à la fin d'un long cycle de croissance qui avait accumulé de nombreux déséquilibres. Aujourd'hui, nous sommes plutôt au début d'un cycle d'expansion, on n'a pas encore accumulé de déséquilibres."

Dans ce contexte, la zone euro est pénalisée par ses profondes divergences, en matière de déficits, de taux d'intérêts, de compétitivité salariale ou de parts de marché à l'export.

Pour Michel Didier, mener à bien un projet tel que celui des "eurobunds" nécessiterait une initiative franco-allemande spectaculaire pour dépasser les obstacles politiques et institutionnels. A l'inverse, ajoute-t-il, "casser, aujourd'hui, tout ce qui a déjà été fait en Europe impliquerait un risque récessif majeur".

Marc Angrand, édité par Yves Clarisse

Mes listes

valeur

dernier

var.

109.35 -0.18%
0.14 -0.14%
0.179 +2.00%
0.317 0.00%
1.258 +0.56%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.