Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Réunion USA-UE sur la sécurité aérienne la semaine prochaine

Reuters17/05/2017 à 20:48
    BRUXELLES, 17 mai (Reuters) - Responsables européens et 
américains se rencontreront la semaine prochaine à Washington 
pour discuter à nouveau de la sécurité aérienne, mais aucune 
extension de l'interdiction des ordinateurs portables en cabine 
n'a été annoncée à l'issue de leur réunion à Bruxelles mercredi. 
    "Les deux parties ont échangé des informations concernant 
l'évolution inquiétante des menaces sur la sécurité aérienne et 
les stratégies pour faire face à ces menaces", ont déclaré la 
Commission européenne et le département américain de la Sécurité 
intérieure dans un communiqué commun. 
    "Les Etats-Unis et l'Union européenne ont réaffirmé leur 
engagement à continuer à travailler en étroite collaboration sur 
la sécurité aérienne en général, y compris lors d'une réunion la 
semaine prochaine à Washington pour évaluer encore conjointement 
les risques et les solutions pour protéger les passagers, tout 
en assurant le bon fonctionnement du transport aérien mondial." 
    La crainte que des ordinateurs et des tablettes ne soient 
utilisés pour dissimuler des bombes dans les avions a incité les 
Etats-Unis à imposer des restrictions sur les appareils 
électroniques en cabine pour les voyageurs arrivant de dix 
aéroports, notamment en Arabie saoudite, en Egypte, aux Emirats 
Arabes Unis, en Jordanie, au Koweït, au Maroc, au Qatar et en 
Turquie.  
    La Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé 
dans la foulée que la Grande-Bretagne allait instaurer des 
restrictions similaires à partir de six pays (Arabie saoudite, 
Egypte, Jordanie, Liban, Tunisie et Turquie). 
    Les Etats-Unis envisageaient la possibilité d'augmenter le 
nombre d'aéroports concernés par cette interdiction, pour y 
inclure des aéroports européens, ce qui a incité l'Union 
européenne à convoquer une réunion extraordinaire des 
responsables de la sécurité aérienne la semaine dernière. 
    La principale inquiétude des Européens est que le stockage 
de centaines d'appareils munis de batteries au lithium-ion dans 
la soute pendant le voyage ne crée un risque d'incendie. 
    Un haut fonctionnaire américain a dit qu'aucun calendrier 
n'était fixé pour prendre une décision concernant l'extension de 
l'interdiction, mais que le secrétaire américain à la Sécurité, 
John Kelly, "envisageait actuellement de nouvelles mesures". 
    L'Association internationale du transport aérien (Iata) 
estime qu'une extension de cette interdiction coûterait 1,1 
milliard de dollars (986 millions d'euros) par an au secteur du 
transport aérien, essentiellement sous forme de pertes de 
productivité et de temps perdu pour les passagers.   
    En 2016, les vols entre l'Europe et les Etats-Unis ont 
transporté environ 30 millions de personnes, selon les données 
du département américain du Transport. 
    Selon ACI Europe, la fédération européenne des exploitants 
d'aéroports, il y a 3.684 vols par semaine entre des aéroports 
européens et les Etats-Unis. Les cinq aéroports les plus actifs 
dans ce domaine sont ceux de Londres Heathrow, de Paris-Charles 
de Gaulle, de Francfort, d'Amsterdam-Schiphol et de Dublin. 
 
 (Julia Fioretti, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Gilles Trequesser) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.