1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Réunion des rivaux libyens mardi à Paris

Reuters23/07/2017 à 12:48
    LE CAIRE, 23 juillet (Reuters) - Les chefs des deux camps 
libyens rivaux, Fayez Seraj à la tête du gouvernement d'union 
nationale (GNA) reconnu par l'ONU et son opposant le général 
Khalifa Haftar, qui tient l'est du pays, vont se rencontrer à 
Paris à l'invitation d'Emmanuel Macron, a-t-on appris dimanche 
de source diplomatique. 
    "Je sais que Haftar est déjà à Paris, Serraj doit arriver 
bientôt", a précisé la source. 
    Le président français avait annoncé le 13 juillet le 
lancement "dans quelques semaines" d'initiatives diplomatiques 
"concrètes" visant à rétablir la stabilité en Libye. 
  
    Depuis la chute de Mouammar Kadhafi, en 2011, le pays est 
plongé dans le chaos et est devenu une plaque tournante des 
réseaux de passeurs et de trafiquants. 
    Le gouvernement d'union nationale (GNA), qui est soutenu par 
l'Onu et qui s'est installé à Tripoli, reste toujours contesté 
par le parlement de Tobrouk, à l'Est, et peine à unifier les 
différentes forces politiques derrière lui. 
    Fayez Seraj et Khalifa Haftar s'étaient parlé pour la 
première fois en plus d'un an et demi début mai, lors d'une 
rencontre organisée aux Emirats arabes unis. 
    Les Occidentaux espèrent que les deux camps parviennent à un 
accord sur le partage du pouvoir et d'achever le processus 
ouvert à Abou Dabi.     
 
 (Patrick Markey, version française Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer