Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RESUME DE L'ACTUALITE A 16h00 GMT (20/07)

Reuters20/07/2015 à 18:00

ATHENES - Les établissements bancaires ont rouvert ce matin en Grèce après trois semaines de fermeture, témoignant d'un timide retour à la normale à Athènes où la plupart des mesures de contrôle de capitaux restent en vigueur. La Bourse d'Athènes, elle aussi fermée depuis le 29 juin, restera en revanche porte close. Des files d'attentes se sont formées au petit matin dans le centre de la capitale grecque, les épargnants étant désormais autorisés à retirer en une seule fois jusqu'à 420 euros d'argent liquide par semaine au lieu de 60 euros par jour. La Grèce a lancé le processus de remboursement d'un total de 6,25 milliards d'euros dus à la Banque centrale européenne (BCE) et au Fonds monétaire international (FMI). Le gouvernement va verser 4,2 milliards d'euros à la BCE, en comprenant principal et intérêts, et régler 2,05 milliards d'euros d'arriérés au FMI remontant au 30 juin. Il va aussi rembourser un prêt de 500 millions d'euros qui avait été accordé par la banque centrale grecque. --- DIYARBAKIR - Une explosion devant un centre culturel de la ville turque de Suruc, à quelques kilomètres de la frontière syrienne, a fait aujourd'hui au moins 28 morts et une centaine de blessés, selon un bilan dressé par le ministère turc de l'Intérieur qui évoque une "attaque terroriste". Les premiers éléments de l'enquête accréditent la thèse d'un attentat suicide commis par les djihadistes de l'Etat islamique (EI), ont déclaré à Reuters deux hauts responsables turcs. En visite à Chypre, le président turc Recep Tayyip Erdogan a condamné les responsables de cet "attentat terroriste". --- NATIONS UNIES - Le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé aujourd'hui l'accord conclu il y a six jours à Vienne sur le nucléaire iranien mais a souligné qu'il pourra imposer de nouveau des sanctions à Téhéran si la République islamique ne respecte pas ses engagements durant les dix années à venir. La résolution a été approuvée à l'unanimité par les quinze membres du Conseil. --- PUL-I-ALAM, Afghanistan - Au moins huit soldats afghans ont été tués par erreur ce matin lorsque l'Otan a pris pour cible un poste avancé au sud de Kaboul, a-t-on appris auprès de responsables militaires afghans. Un officier américain stationné dans la capitale afghane a confirmé l'incident et dit que la coalition internationale avait ouvert une enquête. --- WASHINGTON - Cuba et les Etats-Unis renouent formellement aujourd'hui leurs relations diplomatiques, rompues il y a cinquante-quatre ans, et le drapeau cubain a été hissé sur l'ambassade de Cuba à Washington. Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a présidé la réouverture de la représentation diplomatique, étape symbolique du rapprochement annoncé simultanément le 17 décembre dernier par Barack Obama et son homologue Raul Castro. --- BEYROUTH - Les miliciens kurdes syriens ont annoncé aujourd'hui qu'ils contrôlaient pratiquement toute la ville d'Hassaka, dans le nord-est de la Syrie, que les djihadistes de l'Etat islamique (EI) avaient attaquée le 25 juin. La ville était jusqu'à la fin du mois dernier divisée en plusieurs secteurs administrés soit par les autorités gouvernementales syriennes, soit par les Kurdes. --- ISTRES, Bouches-du-Rhône - Dassault Aviation a livré ce matin à l'Egypte les trois premiers Rafale jamais exportés par l'avionneur français. Ces trois avions de combat, qui font partie d'une commande de 24 unités passée en février, s'envoleront demain pour l'Egypte de la base militaire d'Istres (Bouches-du-Rhône). --- DAKAR - L'ancien dirigeant tchadien Hissène Habré a été contraint de comparaître ce matin à Dakar où un tribunal spécial mis en place par l'Union africaine doit le juger pour crimes contre l'humanité. Tout de blanc vêtu, l'ancien homme fort du Tchad a été conduit dans la salle d'audience avant que les médias n'entrent à leur tour. "On amené Habré de force", a dit une source judiciaire. Hissène Habré, 72 ans, a été arrêté en 2013 au Sénégal où il vivait en exil depuis le coup d'Etat mené contre lui par Idriss Déby, l'actuel président tchadien, en 1990. Des associations de défense des droits de l'homme le disent responsable de la torture ou de la mort de 40.000 personnes lors des huit années pendant lesquelles il a présidé le Tchad. --- LONDRES - Des hackers disant détenir des informations compromettantes sur plus de 37 millions d'utilisateurs du site de rencontres extraconjugales Ashley Madison menacent de les dévoiler, photos à l'appui, si le site ne ferme pas, rapporte le blog KrebsOnSecurity. Avid Life Media, la maison mère canadienne d'Ashley Madison, a confirmé la cyberattaque et assuré avoir sécurisé le site tout en collaborant avec les autorités pour en retrouver les auteurs. --- PARIS - Le gouvernement a suivi la recommandation de la Banque de France en abaissant de 1,0% à 0,75% le taux du Livret A à partir du 1er août, un taux supérieur d'un quart de point à ce qu'il aurait été si l'inflation avait été pleinement prise en compte. "L'objectif est double : garantir le pouvoir d'achat des épargnants et favoriser l'investissement du secteur du logement social avec un gain de plus de 300 millions d'euros", a déclaré le ministre des Finances Michel Sapin dans un communiqué. La très faible inflation aurait dû conduire à abaisser le taux du Livret A à 0,50% si la formule de calcul avait été appliquée conformément à la loi. --- PARIS - Les éleveurs français ont engagé dans le Calvados et la Manche une campagne de protestation contre la faiblesse des prix de leurs productions pour exiger des acteurs de la filière le respect des accords de revalorisation. Les accès à Caen étaient bloqués par quelque 300 tracteurs et engins agricoles, dont des bennes remplies de fumier et de gravats, ainsi que les accès à Lisieux. Dans la Manche, entre 200 et 250 tracteurs bloquaient les accès à l'autoroute A84 entre Rennes et Caen, a-t-on appris auprès de la FDSEA locale. Les manifestants ont également érigé des barrages sur les accès au Mont Saint-Michel, l'un des sites touristiques les plus visités de France. Ils ont deversé du fumier, de la paille sur la route et déposé des pneus. La FRSEA de Bretagne annonce pour sa part des "actions ciblées" pour les prochains jours, notamment en direction des entreprises agroalimentaires. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a proposé aux éleveurs normands de les recevoir jeudi à Paris, après l'examen d'un rapport du médiateur sur les prix des productions agricoles, mais ces derniers ont décliné l'invitation et attendent le ministre de pied ferme à Caen. --- PARIS - Le fondateur et président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, en guerre ouverte contre sa fille Marine, étudie une éventuelle candidature à la tête d'une liste dissidente en Provence-Alpes-Côte d'Azur aux élections régionales de décembre. "Je suis sollicité de le faire par un certain nombre de gens auxquels je n'ai donné aucune réponse", déclare-t-il aujourd'hui à Reuters. "Je suis dans une phase d'information, puisque c'est un phénomène nouveau. Je fais le tour de la question et je communiquerai ma décision en temps utile."

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.