Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RESUME DE L'ACTUALITE A 10h05 GMT (09/09)

Reuters09/09/2016 à 12:05
SEOUL - La Corée du nord a annoncé vendredi avoir procédé à un 
nouvel essai nucléaire, d'une puissance sans précédent, et se 
dit désormais capable de monter des têtes nucléaires sur des 
missiles balistiques. 
    Ce cinquième essai, plus puissant que la bombe larguée sur 
Hiroshima en 1945, a été aussitôt condamné par les grandes 
puissances et le Conseil de sécurité de l'Onu, qui a durci les 
sanctions contre Pyongyang en janvier dernier après un précédent 
essai, devrait se réunir dans la journée. 
    La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a estimé que cet 
essai effectué au mépris des résolutions du Conseil de sécurité 
et de la communauté internationale témoignait de "l'inconscience 
maniaque" de Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen.  
     --- 
    PARIS - Les trois jeunes femmes interpellées hier soir à 
Boussy-Saint-Antoine (Essonne) et soupçonnées de préparer des 
actions "violentes et imminentes", voulaient commettre un 
attentat gare de Lyon, a-t-on appris de source proche de 
l'enquête. 
     Elles ont été interpellées dans le cadre de l'enquête sur 
la voiture contenant des bonbonnes de gaz découverte près de 
Notre-Dame-de-Paris ce week-end.  
    "Ces jeunes femmes, âgées de 39, 23 et 19 ans, radicalisées, 
fanatisées, préparaient vraisemblablement de nouvelles actions 
violentes et de surcroît imminentes", a déclaré jeudi soir le 
ministre d el'Intérieur, Bernard Cazeneuve. 
     --- 
    PARIS - Salah Abdeslam, seul rescapé présumé du commando 
djihadiste des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, 
n'a une nouvelle fois pas souhaité s'exprimer lors de son 
audition aujourd'hui par un juge d'instruction, a déclaré à la 
presse son avocat, Me Frank Berton. 
    Il "a exercé son droit au silence pendant l'interrogatoire 
qui a duré environ une heure et demie, donc il a souhaité garder 
pour la troisième fois le silence suite aux questions qui lui 
ont été posées cette fois-ci par le juge", a dit Frank Berton.  
     --- 
    PARIS - Le projet de loi de finances 2017 intègrera une 
nouvelle baisse d'un milliard d'euros de la fiscalité des 
ménages, un geste qui devrait profiter à cinq millions de foyers 
fiscaux, a annoncé le ministère des Finances. 
    Le ministère indique en outre que l'avantage fiscal pour les 
dépenses de services à domicile sera transformé à compter de 
2017 en crédit d'impôt pour l'ensemble des ménages, ce qui 
représentera à terme une aide supplémentaire d'un milliard 
d'euros.  
    La baisse de la fiscalité prendra la forme d'une réduction 
d'impôt de 20% sous condition de revenu, à savoir un salaire net 
inférieur à 1.700 euros par mois pour les célibataires, divorcés 
et veufs, ce seuil étant doublé pour les couples et majoré en 
fonction des charges de famille.  
    Le gain moyen sera de près de 200 euros pour les foyers 
concernés, précise Bercy. 
     --- 
    PARIS - François Hollande a prononcé hier un discours de 
combat contre la droite accusée de vouloir porter atteinte à la 
démocratie et liquider le modèle social français, donnant un 
signal clair de sa volonté d'être candidat en 2017 pour ne pas 
laisser l'image de la France s'altérer "lors des prochaines 
années".  
    Le président a saisi l'occasion d'une intervention sur "la 
France face au terrorisme" pour approfondir sa vision du pays et 
attaquer une opposition jugée trop sûre d'elle quant à ses 
chances de remporter l'élection présidentielle du printemps.  
    "Je ne laisserai pas l'image de la France, le rayonnement de 
la France, l'influence de la France s'altérer lors des prochains 
mois ou des prochaines années", a dit François Hollande devant 
le gouvernement de Manuel Valls et des centaines de personnes 
réunies à l'appel des fondations Jean Jaurès et Terra Nova. 
     --- 
    KANSAS CITY, Missouri - Hillary Clinton a entamé hier un 
recentrage de sa campagne sur ses valeurs et ses projets pour 
détourner l'attention de son omniprésent rival, Donald Trump. 
    Dans les sondages, l'ancienne secrétaire d'Etat a perdu la 
large avance qu'elle avait sur le milliardaire new-yorkais. 
    Nombre des interventions publiques de la candidate démocrate 
 étaient jusqu'ici centrées sur la dénonciation de Donald Trump, 
notamment ses provocations en matière d'immigration, à l'égard 
des musulmans et des femmes.  Mais son équipe de campagne juge 
qu'il est temps de parler davantage d'elle et de détailler son 
programme. 
     --- 
    MOSCOU/WASHINGTON - Le ministre russe des Affaires 
étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John 
Kerry vont se revoir aujourd'hui à Genève pour tenter de 
progresser sur la voie d'un accord politique afin de mettre fin 
à la guerre civile en Syrie, a déclaré le gouvernement 
américain. 
    Quelques heures après avoir jugé peu utile une nouvelle 
rencontre, le département d'Etat a confirmé que John Kerry se 
rendrait en suisse pour y rencontrer son homologue russe. 
     
    AMMAN - Le chef militaire des rebelles islamistes syriens  
du Front Fatah al Cham, ex-Front al Nosra affilié à Al Qaïda, a 
été tué dans un raid aérien dans la campagne d'Alep, a-t-on 
appris hier de sources proche des insurgés. 
    Le commandant, dont le nom de guerre est Abou Omar Sarakeb, 
a été tué lors d'une réunion des chefs du groupe, ont précisé 
ces sources, qui ont dit ignorer la nationalité des auteurs du 
raid. L'ancien Front al Nosra joue un rôle central dans les 
batailles en cours autour d'Alep entre les insurgés et les 
troupes gouvernementales syriennes, épaulées par les milices 
chiites soutenues par l'Iran.  
     --- 
    MOSCOU - Le ministère russe des Affaires étrangères a 
annoncé que le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier 
ministre israélien Benjamin Netanyahu étaient d'accord sur le 
principe d'une rencontre à Moscou. Aucune date n'a toutefois été 
avancée. 
     --- 
    LYON - Les 33 personnes qui ont passé la nuit dans les 
cabines d'un téléphérique reliant l'Aiguille du Midi, en France, 
à la Pointe Helbronner, en Italie, à la suite d'un incident 
technique, ont été évacuées ce matin et ont retrouvé la terre 
ferme, a annoncé la Compagnie du Mont-Blanc. 
    "Après la préparation, dans la nuit, d'une nouvelle 
tentative de rapatriement des cabines, la compagnie du 
Mont-Blanc confirme le succès de cette dernière intervention", 
écrit l'exploitant de la remontée mécanique dans un communiqué. 
    "Les 33 dernières personnes, qui auront passé la nuit en 
altitude dans les cabines, sont rapatriées", ajoute-t-il. 
     --- 
    PARIS - Le ministre de l'Economie et des Finances Michel 
Sapin et le secrétaire d'Etat à l'Industrie Christophe Sirugue 
ont demandé à Alstom "d'engager une phase de discussion et de 
négociation" avant toute décision définitive sur l'avenir du 
site de Belfort. 
    "Les ministres seront particulièrement attentifs à 
l'évolution globale de l'emploi industriel à Belfort et au 
maintien de la capacité de la France à concevoir et fabriquer 
des locomotives", peut-on lire dans un communiqué de Bercy 
publié après une rencontre avec le PDG du groupe. 
 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.