Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Repli des Bourses européennes à la mi-séance

Reuters10/02/2012 à 14:57

REPLI DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en repli vendredi à la mi-séance, les craintes autour du dossier grec étant ravivées par les conditions qu'ont imposées à Athènes les ministres des Finances de la zone euro en échange d'un deuxième plan d'aide.

Tiré vers le bas par le secteur bancaire, l'indice paneuropéen Eurostoxx 50 perd 1,07%, tandis que le CAC 40 parisien cède 0,85% à 3.395,73 points et a enfoncé le plancher des 3.400 points.

La Bourse de Francfort abandonne 1,0% et celle de Londres 0,32%.

L'indice Stoxx Europe 600 des bancaires recule de son côté de 1,47%, avec des baisses comprises entre 2,2% et 2,6% pour BNP Paribas, Société générale et Crédit agricole.

Aux valeurs, Total se replie de 1,1% malgré des résultats en hausse au quatrième trimestre 2011, dopés encore une fois par le renchérissement du pétrole.

Michelin recule de 1,51%. Le fabricant de pneumatiques a annoncé vendredi que Jean-Dominique Senard, successeur désigné de Michel Rollier, prendrait en mai la présidence du groupe, qui a réussi à maintenir ses marges en 2011 malgré le renchérissement des matières premières et s'est montré un peu plus optimiste pour ses perspectives 2015.

Quant à Alcatel-Lucent, le titre s'envole de 15% en Bourse, l'équipementier télécoms ayant rassuré le marché en stoppant l'hémorragie de sa trésorerie au dernier trimestre et en signant ses premiers bénéfices depuis la fusion de 2006.

L'Eurogroupe a laissé jeudi soir une dernière chance à la Grèce de recevoir ce renflouement et d'éviter le défaut sur sa dette en mars, mais le Parlement grec jouera à quitte ou double au cours du week-end l'appartenance du pays à l'euro.

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker, a listé trois conditions à une nouvelle aide à la Grèce : vote du nouveau programme d'action au parlement, 325 millions d'euros de économies supplémentaires d'ici une nouvelle réunion des ministres des Finances de la zone euro mercredi prochain et un engagement politique fort des partis grecs à mettre le plan en oeuvre.

"Les dirigeants grecs sont peut-être parvenus à un accord verbal sur des mesures d'austérité, mais il est clair que les responsables européens ne sont pas convaincus et veulent voir cela écrit noir sur blanc", juge Chris Weston, trader chez IG Markets.

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a affiché vendredi sa confiance dans l'adoption définitive d'ici quelques jours du deuxième plan d'aide à la Grèce, tout en soulignant qu'Athènes devait mettre en oeuvre des réformes structurelles pour restaurer la confiance dans son économie.

Par ailleurs, la tendance est également pénalisée par le fait que les importations chinoises ont connu en janvier leur plus bas niveau depuis le mois d'août 2009, ce qui alimente la crainte d'un ralentissement de la demande intérieure de la deuxième économie mondiale.

Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat


Mes listes

valeur

dernier

var.

45.61 +0.22%
8.096 -1.70%
88.35 -0.45%
24.78 +0.08%
4.83 -1.07%
44.43 +0.97%
68.25 -6.31%
11.72 -1.14%
18.789 +1.40%
3.79 -1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.