Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Renault vise un taux de marge opérationnelle 2021 du même ordre qu'au premier semestre (2,8%)
information fournie par AOF30/07/2021 à 08:57

(AOF) - Renault a généré un résultat net, part du groupe, positif à hauteur de 354 millions d’euros au premier semestre contre une perte de 7,29 milliards d'euros, un an auparavant. Le groupe a affiché une marge opérationnelle à 2,8 % (654 millions d’euros) contre -6,5 % au premier semestre 2020. Le groupe précise que free cash-flow opérationnel de l'Automobile est proche de l'équilibre : -70 millions d'euros. Il était négatif à hauteur de 6,375 milliards d'euros au premier semestre 2020.

Le groupe précise que free cash-flow opérationnel de l'Automobile est proche de l'équilibre : -70 millions d'euros. Il prend en compte des paiements au titre des dépenses de restructuration de 302 millions d'euros, d'un free cash-flow d'Avtovaz positif de 294 millions d'euros et d'un impact négatif de la variation du besoin en fonds de roulement pour -410 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 23,357 milliards d'euros en progression de 26,8 % par rapport au premier semestre 2020. A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires du Groupe aurait augmenté de 31,8 %.

Renault Group devrait atteindre son plan d'économie de dépenses de coûts fixes de 2 milliards d'euros avec un an d'avance : 1,8 milliard d'euros a déjà été réalisé dont plus de 600 millions d'euros sur ce premier semestre par rapport à 2019.

En dépit des incertitudes qui pèsent sur la demande, de la poursuite des effets négatifs de la crise des composants qui pourrait conduire à une perte de production de l'ordre de 200 000 unités sur l'année et de la montée du prix des matières premières, Renault Group vise un taux de marge opérationnelle pour l'année du même ordre qu'au premier semestre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Comment l’électrique reconfigure le secteur

2020 aura marqué un réel décollage des ventes. En Europe de l'Ouest, les volumes de voitures 100 % électriques et hybrides rechargeables ont doublé, pour atteindre plus de 1 millions d'unités. Ils représentent 10% du marché, contre 3,9% en 2019.

A mi-décembre, la valeur boursière de Tesla était supérieure à celles de Toyota, Volkswagen, Daimler, BMW, General Motors, Ford, Fiat Chrysler, PSA et Renault réunies. A 570 milliards de dollars la valorisation de Tesla représentait trois fois celle de Toyota (199 milliards) et six fois celle de Volkswagen (91 milliards).

Autre évolution importante : plusieurs jeunes start-up chinoises opérant dans l’électrique, qui n’existaient pas il y a cinq ans, affichent une capitalisation boursière élevée. 

Valeurs associées

Euronext Paris +2.37%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.