Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VOLKSWAGEN VZ

172.82EUR
-0.18% 
Ouverture théorique 0.00

DE0007664039 VOW3

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    173.84

  • clôture veille

    173.14

  • + haut

    174.70

  • + bas

    172.76

  • volume

    6 157

  • valorisation

    85 776 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    18.05.18 / 21:55:03

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VOLKSWAGEN VZ à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VOLKSWAGEN VZ à mes listes

    Fermer

Renault suspecté d'avoir trompé ses clients sur le diesel

Reuters14/03/2017 à 22:11

RENAULT SUSPECTÉ D'AVOIR TROMPÉ SES CLIENTS SUR LE DIESEL

PARIS (Reuters) - La justice suspecte Renault d'avoir trompé ses clients sur le véritable niveau de pollution de ses moteurs diesel, rapporte mardi Libération, qui cite un document de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) transmis au parquet.

Le quotidien écrit que ce procès-verbal de 39 pages rédigé en novembre 2016 a conclu, après plusieurs semaines d'enquête, que "Renault SAS a trompé les consommateurs sur les contrôles effectués et notamment le contrôle réglementaire de l'homologation sur les émissions de polluants (...)".

"La société a utilisé une stratégie ayant pour objectif de fausser les résultats des tests antipollution", ajoute le document cité par Libération.

Renault n'était pas disponible dans l'immédiat pour faire un commentaire.

Toujours selon le procès-verbal cité par Libération, les écarts importants entre les performances de certains moteurs Renault au moment de leur homologation en laboratoire et leur utilisation en conditions réelles "permettent de soupçonner l'installation d'un dispositif frauduleux qui modifie spécifiquement le fonctionnement du moteur pour en réduire les émissions de NOx (Oxydes d'azote) dans des conditions spécifiques du test d'homologation."

Le quotidien écrit également que, d'après le calcul effectué par Bercy, près de 900.000 véhicules auraient pu être commercialisés grâce à ces homologations, ce qui représente 16,8 milliards de chiffre d'affaires.

Le parquet de Paris a ouvert en janvier dernier une information judiciaire sur Renault concernant une éventuelle tromperie sur les émissions polluantes de ses véhicules diesel.

Après l'éclatement de l'affaire de trucage des émissions de véhicules Volkswagen, à l'automne 2015, le gouvernement français a confié une enquête à la DGCCRF pour faire la lumière sur les émissions en conditions réelles de conduite de toutes les marques commercialisées en France.

Renault a toujours répondu qu'il n'avait pas embarqué de logiciel de trucage, que ses véhicules respectaient les conditions d'homologation et que les dépassements observés en condition réelle s'expliquaient par le choix d'une plage de température restreinte pour le fonctionnement optimal de son système de dépollution au nom de la performance et de la fiabilité de ses moteurs.

Il a promis d'améliorer ces moteurs en doublant la plage de température en question. Cette amélioration a commencé à être appliquée en juillet dernier sur une partie des voitures sortant d'usine et doit être étendue progressivement à toute la production.

En revanche, le patch d'amélioration sur les véhicules en circulation n'a été proposé qu'en début d'année alors que le programme devait initialement débuter en octobre 2016.

Après Renault, la DGCCRF a également transmis en février à la justice les résultats de son enquête sur les véhicules de PSA bien que ceux-ci, équipés d'une autre technologie que Renault, aient affiché des dépassements de NOx nettement moins importants lors des tests de la Commission Royal. L'enquête sur Fiat Chrysler a elle aussi été transmise au parquet, sans qu'une information judiciaire ait à ce jour été ouverte dans les deux cas.

(Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume)

Valeurs associées

-0.18%
+0.19%
-0.57%
-0.53%
+0.36%
-0.21%
-0.92%
+0.19%
-100.00%
-0.53%
+0.24%
-0.27%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.32 +23.08%
ADP
176.3 -4.96%
AXA
22.995 -0.20%
13.23 +0.26%
61.58 -0.96%
5614.51 -0.13%
1191.13 +0.21%
37.918 0.00%
9.955 -0.45%
19.953 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.